AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 I'm not a fan of puppeteers | Anita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: I'm not a fan of puppeteers | Anita   Sam 22 Aoû - 15:08


Lukas était fébrile. Il tirait nerveusement sur le col de sa chemise impeccablement repassée. Il avait beau avoir été commercial dans son ancienne vie, scotché à son costume-cravate, à présent, il ne supportait plus d'avoir le cou enserré dans une bande de tissu bariolé. Il remit la main dans sa poche, mais son cou le démangeait encore. Il n'était pas à l'aise, ou plutôt, il n'était plus à l'aise. Cette comédie était ridicule.

Ce soir était un grand événement que l'association avait prévu de longue date. Un événement où Lasse de Koning en personne serait présent et où aucune erreur ne serait admise. On lui avait sous-entendu avec insistance que sa présence était plus que souhaitée. Son passé de beau parleur le rattrapait encore une fois et il n'y pouvait rien. Il avait décidé de débuter la soirée avec Shane, le trésorier de l'association. Le jeune homme, environ 25 ans, était comptable dans une entreprise pharmaceutique. Il n'était pas très grand, pas très épais, avec une chevelure noire pas vraiment coiffée et de grosses lunettes pour vaincre sa myopie. Mais cela n'amputait en rien sa sympathie. En signe de ralliement à leur mouvement, il avait accroché la petite barrette représentant un koala, symbole de l'association, à sa veste de costume. Il avait trouvé cela débile, la première fois. Il se rappelait très bien avoir affiché un immense sourire à Sarah qui avait tout de suite compris qu'il se moquait d'elle. Et puis, il s'y était habitué, à force de la porter lui-même. Un sourire mélancolique flotta sur son visage, accompagné d'une lueur triste dans ses yeux bleus.

La soirée commença par un habituel discours du président de l'association, qui présenta l'invité de marque. S'en était suivi l'habituel discours de remerciements et de promesses. Le soigneur profita de ce long, long moment pour jeter un coup d'oeil à l'assemblée. Certains buvaient les paroles du politique, d'autres affichaient seulement un intérêt feint, d'autres encore – et c'était ceux-là qui étaient les plus intéressants à son sens – redoublaient d'ingéniosité pour faire passer le temps. Shane lui-même était en pleine contemplation de ses chaussures, ayant remarqué une petite trace sur le côté de la droite. Lukas étira un sourire et reprit son écoute plus ou moins attentive.

Le discours était fini, la soirée pouvait réellement commencer. Lukas et Shane s'étaient emparés d'une coupe de champagne chacun, et le comptable avait jeté son dévolu sur quelques petits fours. Le soigneur en profita pour faire un débriefing du discours de monsieur de Koning, comme il aimait le faire, pour passer le temps avant de devoir aller faire le beau auprès des potentiels contributeurs. « C'était pas mal, mais ça manquait un peu de vie. Il n'a pas écrit ça et ça s'est senti. Et puis franchement, « nitescence » c'était un peu trop pompeux, je ne suis même pas sûr que certains aient compr-… Shane lui donna un coup de coude dans les côtes. Lukas sursauta et le regarda, coi. Le jeune homme donna un coup de menton en direction d'une jeune femme blonde à proximité. Lukas la fixa un moment, sans comprendre. Et puis, sans trop de raison, il étira un petit sourire et la salua brièvement, sans que son visage ne lui évoque quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm not a fan of puppeteers | Anita   Sam 29 Aoû - 18:46


La soirée avait été prévue de longue date et si la cause des koalas n’était pas vraiment au sommet de la liste de ses priorités, elle avait malgré tout estimé que c’était une façon plutôt intéressante pour Lasse de se rapprocher de la population. En outre, elle avait vu en passant en voiture, que l’association était à la recherche de généreux donateurs et avait entendu dire par Emily, l’assistante chargée des affaires écologiques, que des projets étaient à l’étude pour améliorer l’habitat des marsupiaux, espèce menacée. Nul doute que le bien être de ces petits animaux eux aussi emblématiques de l’Australie et trop souvent éclipsés par leurs concurrents à poches, était une question centrale dans le débat sur l’écologie, un enjeu majeur de cette époque qui ne voyait plus que son propre nombril.
Tout avait été planifié dans les moindres détails, pendant de longues semaines, il y avait eu toutes sortes de discussions sur le contenu du discours que prononcerait Lasse, le ton à adopter ; il fallait être concerné mais pas en faire trop, ne pas être alarmiste. Juste sincère. Le plus possible en tout cas.

Pour l’occasion, elle avait choisi une robe longueur midi, imprimé tartan dont le bustier mettait en valeur ses frêles épaules. Discrètement maquillée, avec pour seul éclat un rouge à lèvre vermillon, elle se tenait debout près de l’estrade, souriante comme à l’accoutumée au bras de son politicien de mari, tenant dans sa main les notes des passages clés de sa déclaration. La presse ne s’était pas faite prier pour couvrir l’événement, car depuis de longues années, aucune personnalité publique n’avait pris la peine de s’intéresser aux koalas. Depuis qu’elle avait fait quelques recherches sur l’association, elle s’était découvert une sympathie pour ces bestioles au comportement parfois très enfantin, et à l’allure de peluches. Pas très portée sur les animaux, elle devait bien reconnaître, sans pouvoir vraiment se l’expliquer, que leur sort l’avait touchée. Sentimentale.
Introduit par le président de l’AFDK, dont elle avait écouté les quelques mots avec attention, elle scrutait les réactions dans le public, les mots chantant dans sa tête. La série de discours terminés, et après s’être laissée emporter dans des banalités d’usage avec les uns et les autres, elle s’était éclipsée pour aller chercher une coupe de champagne, laissant les hommes qu’elle avait quitté à leurs discussions animées sur le golf et la saison de cricket.

Seule, elle avait désormais l’impression que tout ce bourdonnement était bien surfait. Il y avait longtemps qu’elle avait cessé de se faire des illusions sur l’intérêt réel que portaient les gens présents à l’écologie, aux koalas, à autre chose qu’eux-même en réalité. Rêveuse, elle n’entendit pas la remarque de l’homme, debout quelques mètres plus loin, sur la nitescence mais instinctivement, elle se sortit de sa torpeur pour répondre à son sourire, un peu tardivement.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm not a fan of puppeteers | Anita   Ven 4 Sep - 1:13


Au vu de la lenteur de réaction avec laquelle la jeune femme avait répondu au signe de Lukas, il put affirmer avec beaucoup de certitude qu'elle n'avait probablement pas entendu un traître mot de ce qu'il avait pu dire. Le quarantenaire jeta alors un regard noir à Shane. Maintenant, ils étaient repérés pour de bon. Le comptable ne prit pas la peine de relever et resta paniqué et choqué que son ami ne connaisse pas la personne qu'il venait de saluer et qui l'avait salué en retour. Le comptable se tourna de façon à masquer sa bouche et chuchota. Anita De Koning. La femme du grand Seigneur qu'il fallait flatter pour le bien de l'association. Lukas roula des yeux. Il était fichu. Qui d'autre qu'un coupable pour faire un signe envers sa victime ? Ou alors, le soigneur passerait pour le dragueur de service, celui qui n'hésitait même pas à tenter d'approcher l'inaccessible et le joyau de la couronne. Parmi toutes les femmes présentes à la cérémonie – et pourtant, il y avait l'embarras du choix étant donné la proportion de membres féminins dans l'association, sans compter les partenaires des autres participants – c'était sur la femme du De Koning que c'était tombé. Si Lukas avait pu, il aurait très certainement passé la main sur son visage en se donnant des petits noms pas super mignons. Mais il était en public et chacun de ses gestes pourraient et seraient observés par la presse qui n'avait pas hésité une seule seconde pour faire le déplacement avec tout l'équipement nécessaire à une cérémonie en toute intimité. Le soigneur n'aimait pas attiré l'attention, du moins, il n'aimait plus. La seule attention qu'il tolérait, c'était celle qu'on lui portait lorsqu'il s'agissait des koalas. Il aimait attirer les foules pour ses présentations avec ses coéquipiers à poils. Il aimait les cérémonies à leur honneur, mais de loin. Il acceptait d'y participer uniquement pour répondre au mieux aux interrogations des ignorants, pour leur faire comprendre la gravité de la situation, même s'il se demandait si l'information ne traversait pas leur crâne sans s'arrêter par la case cerveau.

Soudain, Shane eut l'idée du siècle – ce qui, chez le comptable, revenait à une idée douteuse – qu'il exposa à son associé de la soirée. La réaction de Lukas fut immédiatement. Non, il en était hors de question, ça allait pas très bien dans sa tête. Pourtant, le jeune homme n'en démordait pas, appuyant que son idée était géniale et qu'elle serait surtout d'une grande utilité pour l'association. Et puis, ce n'était pas comme si l'ancien commercial était un débutant en la matière. Le soigneur le fixait avec un regard négatif. Non, il ne jouerait pas à cela. Et puis son collègue lui rappela l'importance de bien traiter les partenaires comme De Koning, pour que les choses puissent changer. L'homme d'affaire jouissait d'une notoriété dont l'association ne pouvait se passer. L'avoir dans son camp lui permettrait d'avoir une visibilité plus grande et un budget plus important. S'il était impensable qu'un simple membre s'adresse à cet être supérieur, un dit-membre pouvait toujours discuter avec l'entourage, pour « prendre la température », comme on disait. Cela n'engageait à rien, de toute façon. Au pire, elle l'ignorait ou l'enverrait bouler. Le quarantenaire soupira avant de s'approcher de la jeune femme, non sans regarder autour que personne d'important ne soit trop proche. Il avait arboré son plus beau sourire. « Joli discours que votre mari nous a fait. J'aurais envie d'adopter un koala si ça n'avait pas déjà été le cas. » Il y avait de la sincérité dans sa voix. Il considérait ses petits camarades de jeu comme ses propres animaux de compagnie. Il vivait pratiquement avec, après tout. « Ces braves bêtes ont bien besoin de soutien, malheureusement… » Il le voyait tous les jours à son travail, non sans compter les expériences qu'il avait eues avec l'association. Il fronça alors les sourcils en secouant la tête. « Je fais tout dans le mauvais sens. Veuillez excuser mon impolitesse. Lukas Carpenter. », s'excusa-t-il en tendant sa main libre. Intérieurement, il rageait. Il s'y prenait vraiment très mal. Ce n'était vraiment pas digne de son passé de commercial.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm not a fan of puppeteers | Anita   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm not a fan of puppeteers | Anita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-