AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 Cours du soir #Valenilian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Cours du soir #Valenilian   Mer 16 Sep - 15:24



   
   Maximilian & Valendra
   J'ai l'impression que tu lâche ma main, avant même d'avoir commencer la route.

A
ssise dans le bus, la musique dans les oreilles, je contemplai les différents personnages qui comme moi était adepte des transports en commun. Je préférais avouer que cela était un choix au lieu d'une obligation. J'avais en poche le permis de conduire, mais je n'avais encore la voiture. Mon père m'autorisait à utiliser la sienne lorsqu'il n'en avait pas le besoin. Malheureusement pour moi cela n'arrivait pas souvent. J'étais devenue un habitué des transports en commun, je savais exactement ou me poser pour ne pas être embêté. À côté de moi, je posai mon sac, ce qui signifiait que vous désirez être tranquille. Le message était simple et clair et pourtant certaine personne ne le comprenait pas. Comme tous les jours de la semaine, il y avait cette femme rousse avec ses trois enfants. Le plus souvent, il la faisait hurler en faisant tout et n'importe quoi. Souvent, je la plaignais, mais aujourd'hui, ils étaient calmes et ils semblaient fort tristes. À l'arrière du bus, quelques ados, un peu plus jeunes que moi, chantaient, riaient et faisaient des blagues aux passants. J'aurais pu être avec eux, mais j'avais d'idée en tête. Je n'avais qu'une hâte arrivait à mon arrêt, rentré chez moi et attendre mon meilleur ami. Le chemin est court entre mon arrêt à mon domicile, mais il m'arrivait de prendre tout mon temps. Aujourd'hui, ce n'était pas le cas, j'avais grande hâte d'être enfin chez moi.

Je posai un pied dans mon entrée quand j'apercevrai un petit mot de mon père qui disait simplement qu'il rentrera tard. Je ne fus pas surprise, ni mécontente, ni heureuse, ce n'était qu'une simple habitude. Depuis la mort de ma mère, mon père était de plus en plus distant jusqu'au jour où il remarqua mon autonomie et il me laisse presque livrer à moi-même. Je ne m'en plaignais pas, mon père n'était un homme méchant, il était seulement un homme qui porte douloureusement le deuil de l'amour de sa vie. Arrivé chez moi, je filai dans la salle de bains pour me refaire une petite beauté. Je frottai l'eye-liner qui avait coulé, je me repassai un coup de brosse et je me parfumai légèrement. Puis je retournai à la cuisine, je fis presser une orange et je sortis quelque gâteau. Je mis un peu de musique et installai mon Pc portable non loin de moi. J'étais en train de faire ma dissertation lorsque quelqu'un frappa à la porte. "C'est ouvert" hurlais-je. Je savais très bien que c'était Max puisque je l'avais invité. Il n'était pas là pour rien, il devait me donner quelques cours de mathématiques. Désirant obtenir une bourse, il me faut de bonnes notes dans toutes les matières et les math ce n'est pas tellement mon truc. Mais pour être totalement honnête, c'était surtout une excuse pour passer du temps avec mon ami.

Quand il se retrouva en face, moi, je le trouvai sublime. Les cheveux semi coiffé lui donné un look un peu rebelle et me plaisait beaucoup. Comme beaucoup de nanas, je suis totalement sous le charme de meilleur ami. Je sais que ça ne mènera nulle part, je continue à ressentir de forts sentiments. Je ne me souviens plus du genre où j'ai remarqué qu'a mes yeux, nous étions plus que des amis. Mais ce que je sais, c'est que ça fait fort longtemps que j'espère qu'il me regarde autrement. Cela fait un petit moment que je fais tout pour qu'il m'observe comme une femme et non la petite soeur qui pense que je suis. "Toujours à l'heure à ce que je vois." Je lui fais la bise et posai sa veste sur le canapé. "Alors comment tu vas ??"
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours du soir #Valenilian   Ven 25 Sep - 22:21


Cours du soir
Valendra & Maximilian



Le jeune homme regardait sa montre toutes les trentes secondes. Il voyait l'aiguille faire encore et encore le tour du cadrans de l'accessoire autour de son poignet. Il soupirait. À ce rythme, il ne serait jamais à l'heure. La voiture, était une belle erreur... Il aurait du privilégier les transports en commun, il aurait du prendre le bus, ou un vélo qu'importe. Il aurait du choisir de quoi éviter les embouteillages, surtout ceux du soir. Le matin, il partait plus tôt mais en fin de journée c'était une catastrophe. Tous les travailleurs rentraient du boulot, les bus scolaires étaient à tous les coins de rues et c'était un véritable calvaire d'effectuer le trajet Université-Maison. Or, ce jour là, il y avait plus à faire. Les doigts crispés sur le volant, les pensées totalement perdues dans le tréfonds de son esprit, il fut ramené à la réalité par la sonnerie de son téléphone. "Allo, 'man?" En voyant le nom s'affichait sur l'écran, il avait grimaçé. Il savait parfaitement ce qu'elle allait dire. "T'es où Max? Tu traînes encore?" Pfiou... "Non maman, je suis sur la route là, mais je t'ai dis hier que j'allais surement passer chez les Meyer ce soir, pour aider Valendra avec ses maths.." Un silence à l'autre bout du fil, un klaxon venant de derrière. "Bon, très bien. Si tu.. Si tu découches, tu préviens, merci." Découcher? Le mot paraissait anodin mais le ton qu'y avait mis sa mère donnait toute son originalité au mot. Elle pensait mal à l'instant où les mots étaient sortis de sa bouche. Maximilian aurait voulu relever mais n'eut pas le temps. Sa mère avait déjà raccroché. Pas de salut, pas de au revoir ou de je t'aime, mon fils. Juste deux phrases sèches et distantes. Il en était sûr, le fait qu'il allait chez Valendra l'agaçait. Tant pis.

Une demi heure..  Une foutue demi heure. Longue et horriblement chiante, à avancer centimètre par centimètre toutes les deux minutes jusqu'à pouvoir emprunter un chemin quasi désert jusqu'à destination. Il était sur les nerfs. Et ce n'était pas la meilleure des choses juste avant de donner un cours à une lycéenne, parce qu'il le savait, entre eux deux, la concentration n'était jamais réellement au rendez-vous. Il suffisait d'un rien pour les distraire même s'il mettait toute la volonté du monde à parvenir à garder son sérieux. Enfin.. Cela faisait un petit moment qu'ils ne s'étaient pas vu tranquillement et qu'ils n'avaient pas prit le temps de discuter plus que par sms, alors, Maximilian avait décidé de ne pas trop se fier au mot travail.
Se garant, totalement à l'arrache, il coupa le contact et se dirigea vers la maison de la jeune fille. Il était en retard. Et n'aimait pas trop ça.. Mais, ce n'était pas sa faute, et c'était déjà ça. S'approchant de la porte, il toqua assez fort de sorte qu'elle l'entende et réussit son coup puisque la voix de son amie parvint jusqu'à lui. Il entra. "Ça empeste le parfum, là ! Tu pues Valendra.." Sur ses mots, il apparut derrière elle, assise à une table, un stylo à la main. Un énorme sourire s'afficha sur les lèvres de Max qui posa son regard sur la petite blonde en plein travail. Celle ci d'ailleurs se leva directement pour lui faire la bise. Instinctivement, il passa sa main, dans le dos de la p'tite au plus près de ses hanches et la rapprocha de lui. Il était content de la revoir, c'était certain.

Comment il allait? Bonne question... Devait-il lui dire qu'Adyson faisait encore des siennes? Devait-il lui dire que sa mère se centrait de plus en plus sur son mari? Devait-il lui dire aussi qu'il n'était plus sûr de rien au sujet de ses études et de sa vie en général? Non, bien sur que non.. "Beh écoute, ça va au top et toi? Prête à bosser j'espère ! Tu faisais quoi là ? Oh.. Dissertation! En quoi? Et tandis que son regard se baladait sur l'ordinateur et les feuilles de cours et d'exercices, il remarqua sans plus tarder les petits biscuits. Oh putain, Valendra! J't'aime!" Et ni une ni deux, il engouffra dans sa bouche trois biscuits à la suite. Ses préférés bien sûr. Valendra avait pensé à tout. Adorable comme gosse. Il la fixa un moment, observant à quel point elle avait grandi, et changé. Sa petite soeur devenait une adulte . "Bon alors !! On s'y met?"
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours du soir #Valenilian   Lun 5 Oct - 10:47



   
   Maximilian & Valendra
   J'ai l'impression que tu lâche ma main, avant même d'avoir commencer la route.

C
e qui Max ignorait ne pouvait lui faire du mal, j'avais attendu ce petit rendez-vous avec impatience toute la journée. Lorsque je sais que je vais retrouver Max, je suis totalement déconnecté de la journée. Je ne souhaite qu'une chose être avec lui. Il est vrai que c'est complètement enfantin comme comportement. Mais je suis folle amoureuse de Max et je n'arrive pas à faire semblant. Même-si lui semble ne pas remarquer mon attirance pour lui. Lorsqu'il arriva chez moi, Max me lança une petite pique. Il est vrai que j'avais légèrement poussé sur le parfum, alors sur le même ton que lui, je répliquai. "On appelle ça sentir bon, tu devrais peut-être t'y mettre." Intérieurement, j'étais morte de rire, j'aime lien qu'on partage, il est mon meilleur ami. Soudain, je me levai et je lui fis la bise, de son côté, il posa la main sur mes hanches, ce qui me donna un frisson dans tout le corps. Je fis de mon mien pour le cacher, je refuse que Max arrive à comprendre mes sentiments pour lui. C'est pour cette raison que je repris la place et que je demandai simplement comment il allait. Il s'installa à côté de moi et il commença à me répondre. "La routine, ça va. Prêt ou pas, il faut bosser, je ne vais pas obtenir une bourse en claquant des doigts. En philo ... La question est pourquoi mon meilleur ami est un imbécile ?". Il fallut peu de temps pour que Max remarque les gâteaux que j'avais pris soin de mettre à notre disposition. Je souris bêtement lorsqu'il dit qu'il m'aimait, certes ce n'était pas vraiment de l'amour, en réalité, c'était une sorte d'amour, de l'amour pour les biscuits. Après son être enfourné quelques-uns, je le regarde surpris. "Tu sais qu'il faut les mâcher." Il me répondit par une simple petite grimace et j'éclatai de rire. Max était d'humeur à travailler et j'en avais grandement besoin. Mes notes en mathématiques étaient de plus en plus à la baisse et si je voulais une bourse, il fallait que je reste dans la moyenne. "Oui, les maths, c'est vraiment du chinois pour moi ! Je ne comprends toujours pas pourquoi ils ont mis des lettres en math ! Va pour x, trouvé à combien il correspond ça va ! Mais je me suis arrêté là !" Tous les programmes de terminal restaient pour moi un parfait mystère. Les examens arrivaient à grands pas et j'étais loin d'être prête. "Dis-tu vas m'aider ?" je fis une petite grimace pour qu'il ne puisse pas refuser. Je sais que les maths ce n'est pas sa matière favorite, mais c'est dans celle-ci que j'ai besoin d'aide.

Après vingt bonnes minutes a essayé de me faire comprendre les maths, j'étais déjà sur les rotules. J'avais complètement décroché, je m'imaginais mettre ma main dans ses beaux cheveux, parfaitement coiffé et à quoi pourraient ressembler nos enfants. Ils seraient certainement magnifiques, plus et plus égale plus. Voilà une formule de math qui est restée dans mon esprit. Soudain, je me pris un fond de verre d'eau dans le visage. Je fus surprise et un peu perdue. "Mais pourquoi tu as fait ça ?" Il m'avoua que cela faisait quelques minutes qu'il cessait de m'appeler, mais que ne je ne revenais pas sur la surface. De plus, mon téléphone n'arrêter pas de sonner et ça devenait un peu énervant. Je regardai vite fait ce n'était nul d'autre que Nina, elle m'avait envoyé quatre messages et elle m'avait appelé cinq fois. Je pris donc la décision d'éteindre mon téléphone. Elle et moi faisions semblant d'être en couple, mais de temps en temps, j'avais les sentiments que Nina prenait ça bien à cœur. Je sais très bien que c'est pour l'aider, mais tout de même. "Vu que tu m'as trempé, je ne vais pas m'excuser. Les maths c'est barbants, c'est fatigant et de toute façon, je ne comprends rien." J'alla dans la cuisine, je fis mine de rien et lorsque celui-ci était sur son téléphone, je l'arrosa à mon tours C'est ainsi que je remarquai qu'il était sur le Facebook d'Adysson. "Je croyais que tu n'aimais pas cette nana." Moi en tout cas, je ne l'aime pas.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cours du soir #Valenilian   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours du soir #Valenilian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-