AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 Dirty Little Secret # Elizaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Dirty Little Secret # Elizaniel   Dim 22 Fév - 15:54

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Rapidement, je sortais de chez moi avec ma clé usb dans la poche. Aujourd'hui était un bon jour. Pas un jour normal et simple comme les autres. Cela faisait partie d'une routine que j'ai depuis quelques temps déjà. C'est le jour où je partage une nouvelle avec le journal du coin. La première fois j'y ai été sans conviction. J'ai rencontré une pigiste qui a éclaté de rire en me voyant arriver mais qui a quand même lu ce que j'avais apporté à l'écrit. Finalement, elle a transmis ça à ses collègues qui m'ont dit qu'on me téléphonerait si jamais ils comptaient l'utiliser. Que c'était rare, mais que ce que j'avais produit n'était pas mal du tout, surtout pour une première.

On m'avait rappelé. J'avais trouvé ça cool, j'en avais parlé à Adele, elle était la seule à être au courant. On avait célébré ça en allant en soirée et j'avais fini totalement raide, au point de ne plus savoir pourquoi j'étais sorti à la base. Mais cela m'importait peu à vrai dire. Le lendemain matin, ma nouvelle avait été publiée sur papier. Bien sûr, j'utilisais un pseudonyme. Je ne voulais pas être reconnu, je ne souhaitais pas que mes acheteurs peu licites sachent que j'étais capable d'écrire pareils trucs. Pour eux je devais rester une petite frappe dure, prête à se battre si ils me cherchaient des poux dans la tête. Alors écrire des histoires de suspens, d'aventures, d'amitié, d'amour parfois, ce n'était définitivement pas bon pour ma réputation.

C'était d'ailleurs un secret. Je ne voulais pas que les gens sachent. C'était mon côté le plus vulnérable probablement. Mes rares proches au courant disaient que c'était l'expression de mon côté sensible, de ce que je ne me permettais pas de ressentir ou d'exprimer dans la vraie vie. Cela rendait probablement mes écrits plus touchant plus vibrants, plus vrais en définitive. Je n'ai jamais eu d'avis sur la question. Écrire a toujours été quelque chose de libérateur, que j'ai apprécié dès le moment où je m'y suis mis presque par hasard. Bien sûr, avant ça je lisais beaucoup, je lis toujours. Tranquillement, chez moi, de la littérature, des romans poubelles, des fictions sur le net. Tout est intéressant à lire, tout peut être source de réflexion pour n'importe quoi à quoi les situations peuvent être transposées.

Tranquillement, habitué, je finissais de fumer ma clope. Je ne me pressais pas. Depuis le temps je savais très bien à qui donner mon travail, avec qui j'allais passer un quart d'heure à le corriger pour que se soit dans un style plus adapté au journal, et qui me dirait que je recevrais mon virement comme d'habitude. C'était une coutume que j'adorais depuis le début. Et cela me sortait de mon monde habituel. Une fois ma cigarette terminée, je prenais l'escalier et atteignais rapidement le troisième étage retrouvant Rose, celle qui avait ris la première fois et qui était maintenant reporter. Je lui tendis la clé usb pendant que nous discutions et elle ouvrait le fichier en me disant de prendre une chaise. La partie intéressante commençait. Je voyais bien qu'elle avait toujours un tas de questions sur moi mais qu'elle n'osait pas car elle savait que je n'aimais pas répondre. Alors elle ouvrit le document et se mit à lire tranquillement pendant que je récupérais un tas de photos sur son bureau me mettant à les regarder.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Dim 22 Fév - 17:16




Dirty Little Secret.





Je venais de fermer mon ordinateur car j'avais trié les photos potables ou non pour Rose. D'habitude elle me donne un thème et je fais a peu près ce que je veux, mais la elle voulait quelque chose de spécifique. Pourquoi pas hein ? Ça donnait un peut de challenges a mes photos, il ne fallait qu'elles ne plaisent qu'a moi, il fallait aussi qu'elles entrent dans les envies de Rose.
Lorsque j'étais arrivée on avait discuté toute les deux en riant, j'adorais venir ici car les filles étaient très agréable et je m'entendais très bien avec elles. Et puis j'avais beau leur donné des photos plus que moyennes elles les appréciaient toujours. Mais mon œil de photographe avait un tout autre avis sur mon travail ! J'avais donc donné mes photos a Rose qui m'avait remercier car c'était exactement ce qu'elle voulait, je lui avais sourit contente que ça lui plaise autant. Et puis Selen qui m'a surement entendue discuter avec Rose était arrivée et avait demander à me voir, j'avais donc atterrit dans son bureau. C'est la chef, donc je me suis demander si pendant un moment je n'avais pas fait quelque chose de mal. Mais non elle voulait juste me remercier et me donner le thème du mois prochain, tant mieux. Je sortais en serrant la main de la rédactrice en chef pour lui dire au revoir, je me tourne vers Rose et j'ouvre la bouche pour lui expliquer ce qui vient de se passer. Mais je suis coupée court en étant surprise par la présence de Nathaniel dans cette pièce, mais peut-être vient-il déposer un petite annonce, ou même répondre à l'une d'elles. Après tout rien ne l’empêche d'être la, alors je lui sourit contente de le voir même si il me manque au moins cinq grammes d'alcool à chaque bras depuis la dernière fois que je l'ai vu. « Salut Nath' tu vas bien ? » Je baisse les yeux sur mes photos qu'il a dans la main mais ne dis même si au fond je me demande ce qu'il en pense lui aussi. Il a déjà vu quelques unes de mes photos, mais juste celle qui sont accrochés sur le mur de ma chambre et celles-ci n'ont rien de professionnel, oula non loin de la même ! « Selen, vient de me donner le thème pour le mois prochain, donc je viens te donner ça dès que j'ai finis ! » elle hoche la tête concentrée sur son écran, je me demande ce qui retiens son attention, d'habitude elle lève au moins la tête mais bon c'est pas si grave.

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Dim 22 Fév - 19:06

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Je continuais de regarder les photographies tranquillement. Rose ne me priant pas de les poser alors c'était que s'était autorisé. Habituellement elle m'aurait hurlé dessus si j'avais mis la main sur quelque chose de confidentiel. Et comme je dois ma publication à sa petite personne j'évite toujours de la mettre en rogne. D'autant plus qu'elle avait depuis la mission de corriger avec moi mes productions. Sympathique, elle corrige toujours mes fautes d'orthographe en me donnant des astuces pour éliminer les petites coquilles qui reviennent le plus souvent. Du reste, elle me demandait de temps en temps de revenir sur une phrase ou un autre pan de la nouvelle qui lui semblait difficile à comprendre pour le lecteur. Ensemble nous travaillons calmement alors que je continue de regarder les photos jusqu'au moment où une voix familière me fit sortir de mon habitude et me plongeait dans une semi-torpeur.

Personne ne sait pour l'écriture. Hormis ceux qui me sont vraiment proche. J'aimais bien Elizabeth. Mais elle n'avait jamais fait partie de ceux avec lesquels je comptais partager mon secret, à moins d'être bien trop bourré pour éteindre mon ordinateur alors qu'elle est dans mon lit. Soudainement je me retrouvais raide sur ma chaise et déglutissais difficilement fixant la blonde et me sentant comme un animal prit au piège. « Elizabeth... Tu travailles ici ? » je demandais choqué totalement incapable de politesse pour le moment. Elle connaissait Selen ce qui signifiait qu'elle avait à voir avec le journal, tout comme moi. Fichu, c'est ainsi que je me sentis immédiatement. Comme un animal sans son pelage, mis à nu involontairement. Probablement surprise par mon timbre rendu plus aigu par le stress Rose lève enfin les yeux de son écran. Je regarde Rose un moment, la suppliant pour de l'aide mentalement mais elle finit par m'enterrer en déclarant simplement : « Mon plus jeune écrivain et ma plus jeune photographe. Vous vous connaissez ? Le monde est petit non ? » Je me prenais le visage entre les mains totalement mortifié et regardais la traitresse retourner à son écran plus concentrée que jamais. «  Pourquoi prendre la peine d'écrire avec un pseudo si tu me balance à la moindre occasion Rose ? » je demandais irrité avant de me lever en secouant la tête définitivement débouté de ma journée qui s'annonçait plus intéressante qu'une journée lambda. Tu parles ouais. Mon plus grand secret révélé à la fille avec laquelle j'ai probablement le plus couché de toute ma vie. Génial. Et moi qui aimait le fait qu'on soit sur la même longueur d'onde. Je n'imaginais pas du tout qu'on se retrouverait à travailler pour le même endroit. Quelle poisse.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 23 Fév - 14:38




Dirty Little Secret.





Lorsqu'il m'aperçoit Nath' devient blanc comme un linge, je hausse un sourcil assez surprise. Bin quoi ? J'ai fait une bêtise en lui disant bonjour ? J'aurais dû passer comme si on ne se connaissait pas du tout ? Ce mec est vraiment étrange. Pourquoi je tombe que sur des mecs bizarre ? « Peut-être parce que tu l'es toi-même ? » Un point pour toi conscience ! Même si c'est plutôt petit, c'est assez vrai.
Que je travaille ici l'étonne on dirait, c'est pas comme si il ne savait que j'étais photographe, enfin ce qui s'en rapproche en tout cas. Et Rose me délivre ce qu'il ne voulait pas que je sache, c'est une véritable surprise. Écrivain ? Je n'aurais jamais soupçonné ça de sa part. J'avais pas mal d'idées sur ce qu'il m'avait caché ce fameux soir, mais je n'aurais finalement jamais trouvé. J'étais très très loin de la vérité. Après avoir ravalée la surprise, je souris parce que finalement ça lui va bien, c'est très sexy l'écriture. Il se cache le visage, lui n'est pas très content que le secret est explosé. Apparemment je n'aurais pas dû être au courant, je fais la moue. « C'est pas si grave Nath' ! » tentais-je de le rassurer mais ça n'a pas l'air d'avoir l'effet escompté. Je regarde Rose toujours concentrée sur son écran maintenant j'ai une idée sur ce qui attire autant son attention, et ce ne sont pas mes photos croyez moi !
« Tu as encore besoin de moi Rose ? » demandais-je quand même puisque apparemment Monsieur n'était pas d'humeur. Et puis, j'étais attendue juste après a mon boulot suivant ! Je sais ce que vous vous dites : quelle fille occupée je suis. Mais non rassurez vous, pas tant que ça !

© .pinklemon




Dernière édition par Elizabeth Baker le Mer 25 Fév - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Mar 24 Fév - 12:19

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Plus d'un trouverons ma pudeur vis à vis de mon amour de l'écriture ridicule. C'est d'ailleurs ce que je finis par lire sur les traits d'Elizabeth. Et cela m'énerve même si je ne le montre pas. Je ne veux pas être compris dans mon envie, mon besoin de cacher cette part de moi. Cela ne me semble pas nécessaire, et de toute façon ça me forcerait à parler à d'autres de tout ça. Et je n'aime pas. Je partage mon travail car je trouve ça ridicule de laisser trainer un tas d'histoire sur mon disque dur. D'autant plus que ça me fait un peu d'argent, et que depuis que Rose m'aide à corriger mon travail je peux sentir que j'évolue. Néanmoins, je ne veux ni de la reconnaissance, ni être connu pour cela. Bien sûr, Rose me dit que les retombées sont plus positives que négatives sinon ils ne continueraient pas à me publier. Mais je ne veux rien savoir d'autre. Il parait que j'ai parfois des gens qui écrivent pour parler de mes nouvelles, mais je ne veux rien en savoir non plus. Je laisse à Rose le soin de s'occuper de ça. Je ne veux pas être un écrivain, je ne veux pas être repérer et écrire des livres qui seront adaptés en films. Même si c'est une ambition tout à fait honorable, je n'écris que pour me libérer, un exutoire personnel, terriblement intime car il contient plus de moi, plus de substance que tout ce que je me permet de révéler aux autres. Même mes amis les plus proches n'en savent pas autant sur moi que ce que je dépose dans mes écrits. Alors ça me gêne, ça m'embarrasse, ça m'agace que Liz soit au courant. Parce que ça veut dire qu'elle peut lire, qu'elle peut tenter de me décoder. Et je ne le veux pas. Par principe, mais aussi parce que j'apprécie sa compagnie plus que je ne le devrais. En comprenant ce que je suis elle disparaitra à coup sûr et je n'ai pas vraiment envie de la voir disparaitre de mon paysage.

« Je... ça peut te sembler anodin mais ça ne l'est pas pour moi.  » je me contente de répondre boudeur alors que Rose lui réponds qu'elle n'a pas besoin d'elle pour le moment et que les photos étaient parfaites. Puis elle salue Elizabeth et m'interpelle sur un détail. Alors que la blonde commence à décamper, je foudroie la journaliste du regard. « Comme tu as la langue bien pendue je suppose que tu te débrouilleras seule. E-mail moi si tu as vraiment besoin de moi. » je lui réponds avant de me lever et de prendre congé d'une façon très peu polie. Mais je n'en ai rien à faire, elle m'a juste balancé à Elizabeth comme si de rien était, comme si c'était normal de tout dire à tout le monde. Non mais vraiment, qu'est-ce qu'elle peut être gonflée celle là. En un rien de temps je rattrape la blonde. C'est une question de survie, j'en suis conscient. Rapidement je me saisis de son bras en tentant d'être aussi doux que possible dans une telle manœuvre. L'effet escompté se produit elle se tourne vers moi. « Il faut qu'on parle. » je me contente de prononcer ne souhaitant pas m'exprimer devant les gens du journal. Je lui montre l'ascenseur avec un signe de la tête attendant son approbation pour  m'y diriger en sa compagnie.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Mer 25 Fév - 12:31




Dirty Little Secret.





Rose me congédie en me disant que non elle n'avait plus besoin de moi et que mes photos étaient géniales. Ouais. Tant mieux. Bon, et vu que l'autre idiot n'a pas l'air d'humeur a me parler, je le salue avec un signe de main. Je me dirige vers l'ascenseur mon téléphone a la main, j'appuie sur le bouton pour qu'il descende ou qu'il monte d'ailleurs je m'en fous tant qu'il me fait descendre. Je souris au texto que je viens de recevoir et clique sur répondre, je n'ai pas le temps de commencer à écrire qu'on me tire sur le bras, je lève la tête pour apercevoir Nath. Quoi ? Tu veux parler maintenant ? Je lève les yeux au ciel avant de monter dans l'ascenseur qui ouvre ses portes, j'appuie sur le bouton zéro.
Et puis, c'est pas comme si j'avais le choix au fond puisque tu montes et qu'on est seuls dans la cabine. Mais bizarrement personne ne dis rien, bin quoi ? J'croyais qu'il fallait qu'on parle ! D'ailleurs parler de quoi hein, je crois que l'on parle assez lorsque l'on est pas dans notre état normal pour que l'on parle sérieusement lorsqu'on est sobre. L'effet "Nath" n'est pas la, celui qui m’apaise lorsque je l’aperçoit dans ma soirée, qui me rassure quand il est a mes côtés, qui me rendrait presque normale vu le nombre de fois ou on a finit au lit ensemble, alors qu'habituellement c'est une ou deux soirées et puis bye bye. Non, la sobre dès le matin l'effet Nath est loin de fonctionner, au contraire il me stresse un peu avec son "il faut qu'on parle".  « Parler de quoi ? » essayais-je alors qu'aucun de nous deux n'avais encore ouvert la bouche. Si il me dit que puisqu'on couche ensemble autant il faudrait qu'on se mette ensemble, je le tue ! Je ne vois pas pourquoi il ferrait ça, mais habituellement c'est ce qui arrive quand tu reste trop longtemps avec le même mec. Sérieusement hein, il n'a pas intérêt à me parler de ça, on s'étaient mis d'accord dès le début. Je me triture les mains, il faut qu'il parle qu'il me lâche sa bombe parce que sinon j'vais imploser et ça va être horrible.

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Mer 25 Fév - 17:14

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Simple. Simple et sans histoires. C'est ainsi que j'ai toujours qualifié ma relation avec Elizabeth. Liz et Nath ou comment être sur la même longueur d'onde à propos de notre non-relation. Les choses ont toujours été claires. Il y a toujours eu des nons dits, car il y a des choses que l'on refuse de se dire et on est d'accord avec ça. Il n'y a jamais eu de rendez-vous galant parce que ce n'est pas ce qu'on souhaite. Nous ne sommes pas exclusifs et nous ne nous voyons pas de façon programmée autrement que pour un 5 à 7 rapide et exutoire. Jamais je n'ai eu à me soucier de la voir rester chez moi à me supplier de devenir ma petite amie. Jamais collante, jamais chiante. De mon côté j'ai toujours essayé d'être aussi compétent qu'elle dans ces domaines. Et cela fonctionne. Bien, très bien même.

Elle porte ses secrets, moi les miens. Nous le savons pertinemment. L'un en l'autre on se retrouve. Alors que d'apparence nous sommes totalement opposés. Aussi halé qu'elle est pâle, aussi brun qu'elle est blonde, et avec les yeux aussi foncés que les siens sont clairs. Nos physiques sont aux antipodes. Nos façons d'être avec les gens que nous ne considérons pas comme un flirt éventuel aussi. Elizabeth est douce, comique, accessible, agréable, marrante, tant que l'on ne songe pas à s'attacher à elle car elle fuit. Moi, je suis distant, froid, un peu asocial, mais très proche des rares personnes faisant partie de ma vie même si j'ai toujours lutté contre mon attachement. Si différents mais si semblables. Nous sommes tous les deux des enfants perdus. Oui. Probablement un peu comme dans Peter Pan. J'ignore ce que cache le voile derrière ses prunelles, mais je sais qu'il y a un élément déclencheur. Il y a quelque chose qui fait qu'elle a rejoins mon côté de la rive. Et je ne m'en plains pas. De nombreux auteurs disent que notre souffrance fait ce que nous sommes. Elle serait probablement bien plus équilibrée sentimentalement si elle n'avait pas vécu ce qu'elle a vécu. Et autant dire qu'elle m'aurait déjà craché au visage en me traitant de gougeât.

En dépit de notre ressemblance, en dépit de ce point d'ancrage qui me rassure chaque fois que nous sommes ensemble. Je ne peux me résoudre à lui confier tous mes secrets. C'est comme un manquement à notre promesse. C'est comme dire à quelqu'un que je l'aime peut importe le sorte d'amour dont il s'agit. C'est une déclaration sur ce que je suis. Une part de ce que je suis que je ne suis pas prêt à dévoiler. Et que je refuserais peut-être toujours de dévoiler. Alors que mes amis disent toujours que c'est ce qu'il y a de plus beau en nous qu'on extériorise par l'art. Tant pis. Je suis probablement trop dysfonctionnel pour être aussi pudique.

Finalement, nous nous retrouvons dans l'ascenseur tous les deux. Un peu perdu dans mes pensées, et ne sachant pas comment aborder la chose je reste silencieux. Jusqu'au moment où elle prends la parole. Je me rends compte qu'elle semble tendue et je me demande pourquoi, ne comprenant pas du tout. Le silence s'installe parfois entre nous sans qu'il semble la déranger habituellement, peut-être grâce à l'alcool qui sait. « De mon travail ici... Enfin plutôt du fait que j'écrive. Personne ne doit savoir. Tu as compris ? C'est... je ne veux pas que tu en parles. Si c'est un secret à la base c'est pour de bonnes raisons. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Jeu 26 Fév - 11:56




Dirty Little Secret.





L'ascenseur prend son temps, j'ai l'impression que je ne suis jamais descendu aussi lentement. J'ai même le temps de prévoir sa mort, je lui saute dessus par surprise, je le découpe en petit morceaux et jle balance à manger aux poissons dans un coin. Ouais, bonne idée Liz', très bonne ! Mais mon idée finit comme une farce lorsqu'il m'explique pourquoi on doit parler. Quoi ?! Pour ça, il s'fout de ma gueule c'est pas possible. J'ai envie de lui rire au nez, mais je suis trop soulagée pour ne serais-ce que lui lancer un sourire moqueur.
Il faut qu'on parle du fait que je ne puisse pas parler de tout ça. Hum. Ce mec à un humour mortel. Les portes s'ouvrent enfin au rez-de-chaussé et nous sortons, j'allume une cigarette qui passe plus que bien. Je le regarde et voit qu'il m'a suivit, okay c'est pas fini apparemment. Je l'observe habillé normalement et sobre, c'est étrange. D'habitude ce n'est que le matin qu'on se voit comme ça mais on a tellement mal au crâne que l'on est loin d'être normal. « A qui veux-tu que j'en parle Nath sérieusement ? A Ireland ? Je pense que vu comment vous vous appréciez elle s'en fout complètement ! » je ne sais pas si je le rassure ou quoi, je ne comprend pas vraiment pourquoi ce soit être un secret. C'est bien mieux que de revendre ses trucs pour gagner de l'argent, j'uis sûre d'ailleurs qu'elle préférerais que je lui dise ça. Ireland s'entend, elle serait sûrement plus cool avec lui lorsqu'elle le voit. Parce qu'au fond si elle ne l'aime pas beaucoup, c'est surtout parce qu'il n'est pas dans la légalité. Personnellement j'en ais rien à faire, surtout qu'il m'apporte ce dont j'ai besoin donc je ne vais pas gueuler par rapport a son boulot. Lorsqu'ils ont un "bon boulot" ils s'attachent et reste collés, donc merci mais non merci !

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Ven 27 Fév - 21:00

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Bien sûr. Elle ne comprends pas. Je ne peux pas vraiment la blâmer. Alors qu'elle tire sur sa clope, je garde mes mains dans mes poches les enfonçant autant que je peux tout en grimaçant légèrement. Je n'ai définitivement pas envie que sa colocataire soit au courant de mes agissements. Elle ne peut pas me supporter car je suis une mauvaise influence pour Elizabeth. Du moins d'après elle, pourtant elle doit connaitre les penchants pour le non-attachement de sa colocataire. Alors je me dis que c'est après moi qu'elle en a, et je ne m'en formalise pas. Enfin, sauf quand je suis chez elle ça m'embête royalement alors je tente de rentrer dans ses bonnes grâces. Mais de là à lui confier mon plus grand secret, jamais de la vie. On a pas élevé les cochons ensemble non plus.

Légèrement dépité, je secoue la tête ne sachant quoi lui répondre pour la faire revenir à la raison. Et je finis par m'agacer de tout ça. Las de ne pas être compris alors qu'habituellement je me fiche que l'on me comprenne ou pas. Sans doute parce qu'il s'agit d'elle, sans doute parce qu'on se ressemble un peu malgré tout et que je m'attendais à ce qu'elle comprenne. Sans doute parce que mes expectations à son sujet sont plus hautes que ce à quoi je m'attendais, que celles que j'aurais dû m'autoriser. Mais le mal est fait si je puis dire, et cette intolérance dont elle fait preuve me blesse et me pique là où ça fait mal. Je réagis alors comme je le fais toujours. Car si j'ai retenu une seule chose de l'orphelinat : La meilleure défense c'est l'attaque. Alors c'est ce que je fais, j'attaque. « Je m'en fiche de ce qu'elle pourrait penser. T'as juste pas intérêt à en parler. C'est ma vie privée, ça ne concerne personne, tu n'aurais même pas dû être au courant. » je lâche cette phrase, acerbe, totalement écœuré de ce que je viens de dire au bout de trois secondes, mais je ne peux reprendre mes mots. Et au fond, n'est-ce pas mieux d'avoir une telle réaction. Car avoir des attentes de quelqu'un signifie qu'on est sur la pente de l'attachement et c'est quelque chose que ni elle ni moi ne pouvons nous permettre.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Sam 28 Fév - 11:39




Dirty Little Secret.





Je tire sur ma cigarette, la fumée toxique qui envahit mes poumons me fait un bien fou. Plus que ça ne devrait en tout cas. Je l'observe, plus que je ne le devrais aussi d'ailleurs et je finis par me dire que même sobre et habillé normalement il est beau. Ce n'est pas les soirées, le noir des boîtes de nuit qui le rend attirant, non même en pleine de journée devant le journal local il l'est aussi ce con. Je suis certaine que c'est ce genre de mec que quoiqu'il mette il sera sexy, et qu'il le sait. Oh oui, on sait toute qu'il le sait, pourtant on plonge toutes dans ses yeux noisettes comme des idiotes.
Son ton me surprend, mais ce qui me surprend le plus c'est le pincement au cœur que je ressens au même moment, sentiment qui me fait froncer les sourcils. Attend, c'est quoi ça Liz' ?! Ça te fais mal qu'il ne te fasse pas confiance, t'arrêtes ça tout de suite ! « Nan mais tu écoutes ce que je te dis ?! T'as pas besoin d'hausser le ton avec moi, tu ne me fais pas peur. Et non, je n'en parlerais à personne mais il y a d'autres moyens que de s'énerver contre quelqu'un qui ne t'as rien fait pour lui demander quelque chose. Rappelle toi en. » et je le laisse en plan. Je tourne les talons et me dirige vers le Starbucks, non mais il se prend pour qui celui la encore ? J'y crois pas quoi ! Je me rallume une cigarette sur le chemin pour essayer de me calmer, chose qui ne fonctionne pas vraiment. Pourtant il faut que je me calme sinon je vais finir par envoyer boulet un de mes collègues, ou pire un client. Finalement c'est marcher qui me fait du bien, parce que j'arrive au café et je souris à Jim qui m'attend avec nos cafés pour notre après-midi. On se dit bonjour et buvons nos cafés en fumant une dernière cigarette avant de commencer notre service, dix minutes avant de pointer nous allons nous changer et nous retrouver devant la pointeuse. Il me fait remarquer que je ne suis pas en retard pour une fois, je lui souris et lui explique que j'allais l'être et que finalement j'ai coupé court à une discutions ce qui a changé la donne. Il part derrière le comptoir en riant, je le suis en secouant la tête blasé. Et c'est parti pour les cafés à gogo, mon sourire plaqué sur mes lèvres je sers chaque clients tranquillement et finalement de bonne humeur. Jusqu'à ce qu'un coup de mou arrive, pouf il n'y plus personne a servir et la salle est quasiment vide, pff ça arrive trop vite l'après-midi va passer trop lentement, du coup on est censés être en train de nettoyer pour nous occuper sauf qu'on rigole tout les deux plus qu'autre chose comme des crétins. Jusqu'à ce que j'aperçoive Nath' entré au loin, je fonce alors me caché dans les cuisines Jim me suit surpris et je lui explique je connais le client mais que je n'ai pas spécialement envie de le servir. Il comprend sans vraiment posé plus de questions que ça et heureusement car je n'avais pas du tout envie de lui expliquer qui est-ce que c'était vraiment pour moi. Je ne sais pas si il est au courant que je travaille ici, si il m'a vu mais j'espère qu'il va déguerpir très vite que ma journée se finisse aussi vite et que je puisse rentrer chez moi mourir dans mon lit.

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Dim 1 Mar - 18:21

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Mes mots ont plus que l'effet escompté. Bien sûr à présent elle ne pipera pas mot. Néanmoins, elle s'en va l'air agacée après m'avoir bien rembarré. Je reste sur place un moment totalement abruti par ses derniers mots. Elle n'a pas tords. Je ne suis pas du genre à m'exciter de façon injuste avec mes amis. Mais sommes nous amis ? Est-ce que mon comportement lorsque je la croise de façon aléatoire doit être celui de deux personnes s'entendant bien, de deux personnes se croisant en soirée, de deux amants occasionnels... ou presque réguliers ? Je n'en ai aucune idée. A vrai dire, sobre, j'ai beaucoup plus de mal à visualiser ce que je fais avec elle. Cela me parait bien trop proche d'une relation risquée soudainement, et je me demande comment est-ce que l'un et l'autre on a pu se laisser aller à s'habituer à cette routine simple et accommodante. L'homme à ce vice, s'accommoder et apprécier ce qu'il aime à force d'habitudes.

Un instant, je me dis que c'est pas plus mal que ça mettra de la distance entre nous. Que je me ferais pardonner lorsqu'on aura bien trop d'alcool dans le sang pour que je puisse penser que ça m'embête outre mesure parce que je suis déjà attaché à elle. Toutefois, je n'ai pas le temps de me dire que c'est une bonne idée que Rose tousse derrière moi un air désapprobateur sur le visage. Quelle plaie aujourd'hui celle là. Bien sûr, elle me fait la morale en me serinant que ce n'est pas gentil du tout de parler comme ça à quelqu'un d'aussi sympathique et agréable qu'Elizabeth et que si elle en a parlé c'est parce qu'elle la connait tout de même et qu'elle sait qu'elle n'est pas du genre à éventer les informations à tord et à travers. Je croise les bras et boude, réaction totalement puérile mais je suis agacé et je me retiens de toutes mes forces de ne pas envoyer bouler Rose qui fini par dire que ce n'était tout de même pas très délicat de sa part de révéler une part de ma vie à quelqu'un d'une telle façon. Elle m'explique alors qu'elle a finit de relire ma nouvelle et qu'après une relecture pour orthographe elle sera envoyée à l'édition. Puis elle retourne vers l'ascenseur en me lançant qu'Elizabeth travaille au Starbuck au quoi de la rue, si jamais je n'étais pas au courant. Je secoue la tête en guise d'au revoir et sors une cigarette de mon paquet en me mettant en route.

Je suis déjà en centre ville lorsque je me rends compte que je ne vais pas chez moi. Inconsciemment, je me suis dirigé vers le Starbuck. Je maudis Rose, puis je me maudis moi aussi. Comment est-ce que je peux être aussi impacté par le fait d'avoir pu blesser la blonde avec ma réaction un peu rustre. Je soupire, énervé contre moi même, surtout contre ce que ma consciente tente insidieusement de me dire et que je m'évertue à repousser tout de même. Terminant ma troisième cigarette, je me dis qu'il serait tout de même temps d'enter à l'intérieur si je veux que se soit fini avant ce soir toute cette histoire. Je soupire, hésite, tiens le loquet et manque de faire demi-tour quand une femme derrière moi s'éclaircit la gorge pour me faire comprendre qu'elle veut renter. Je la laisse passer et fini par entrer, penaud.

Rapidement, j'observe les employés et constate qu'une crinière blonde s'éloigne et passe une porte inscrite "Réservé aux employés". Je grimace, et tente de me dire qu'elle ne m'a pas vu et qu'elle ne bat pas en retraite pour m'éviter, mais il m'est difficile de le croire. Peut-être par égocentrisme, oui, sûrement à cause de ça. Tranquillement, je m'avance vers le comptoir et regarde le badge de l'homme qui me demande ce que je veux, Jim. Je fixe le menu une seconde et fini par lui répondre en haussant les épaules « Un café, noir. Vous pouvez dire à Elizabeth... » il me regarde alors que j'ouvre et ferme la bouche avant d'attraper un marqueur et une serviette en papier puis j'écris rapidement quelques mots "Désolé, j'ai été idiot. Tu veux bien venir me parler ?" je regarde ce que j'ai écris peu satisfait puis soupire et reprends alors que Jim me regarde avec un air assez intrigué « Vous pouvez lui donner ça, s'il vous plais ? » il hoche la tête et je le laisse aller faire passer le message et préparer mon café pendant que je sors un billet pour régler.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 2 Mar - 11:03




Dirty Little Secret.





Je suis posée contre des cartons remplie de gobelets qui atteignent quasiment le plafond, je joue avec une mèche de ma queue de cheval. C'est complètement puéril comme réaction maintenant que j'y réfléchis correctement. Il n'avait pas à me parler comme ça, c'est clair mais bon aller me cacher le temps qu'il prenne sont café et sorte ? En même temps je n'ai pas envie de lui parler il ne peut pas me rembarrer et faire comme si de rien n'était, même si au fond ce n'est même pas sûr qu'il soit la pour moi. Je relève la tête lorsque Jim me rejoint, lui demandant si il est parti, il me répond par la négative avant de me donner une serviette, j'hausse un sourcil en m'en emparant. Il me sourit comme un idiot et me demande cash si je couche avec, je le regarde sur le cul et éclate de rire en lui disant que ça ne le regarde absolument pas. « Peut-être. Mais un mec revient rarement comme ça la queue entre les pattes pour s'excuser donc je sais pas ce qu'il t'as fait, mais ton petit copain tiens à toi c'est clair ! »
Je le regarde partir et grimace, il raconte vraiment n'importe quoi cet idiot ! Déjà c'est pas mon petit copain et il ne tiens pas à moi, non ça je le sais c'est le premier truc pour lequel on s'est mis d'accord. Pas d'attaches, on est comme ça tout les deux, pas d'attaches. Jim raconte vraiment de la merde ! Je finis par baisser les yeux sur la serviette et soupirer, c'est clair que t'es un idiot ! Je retourne devant après avoir ranger sa serviette dans la poche arrière de ma tenue. Je rejoins Jim qui sert un café à une dame, je lui sert une moue en lui tendant le sucre et une touillette, il me fait un signe de tête vers le fond de la salle. Je suis le mouvement pour voir ce qu'il me montre, je lève les yeux au ciel et lui chuchote. « Je le cherchais pas crétin. » Il rit avant de servir la dame avec son sourire jusqu'aux oreilles, j'entreprend alors de ranger le sucre pour m'occuper les mains, ce qui au final est clairement inutile puisque le sucre est rangé. Jim pose ses mains sur les miennes, je croise son regard. « Prends ta pause avant qu'il ne parte en courant Liz' ! Ah les femmes, vous ne savez vraiment jamais ce que vous voulez !! » je soupire cet idiot m'enfonce à chacune de ses paroles, il croit réellement que Nath est fou de moi et qu'il vient s'excuser parce qu'il m'a froisée pour je ne sais quelle raison et qu'on va finir ensemble et que tout finisse bien dans le meilleur des mondes ? On est loin du conte de fée qu'il s'imagine, Nathaniel n'est pas mon prince charmant et je suis tout sauf une princesse !! Il revient vers moi avec ma boisson chaude préférée, un chocolat chaud avec une tonne de chantilly par dessus, je lui sers un petit sourire jusqu'à ce que je m'aperçoive que dans son autre main se tiens un autre café, surement le même que celui qui est posé devant lui, je lève les yeux au ciel. Il me les fourre dans les mains avant de me pousser vers les tables, je soupire en me laissant faire. Alors lui quand il a une idée en tête il ne l'a pas ailleurs hein !! Je m'assois devant Nath sans rien dire, en posant son café devant lui je ne lâche pas mon chocolat du regard, je trouve que ma chantilly est super intéressante d'un coup. Je prend ma cuillère pour en prendre un bout, mmh et elle est super bonne en plus ! Je me doute que Jim nous fixe comme le crétin qu'il est, et qu'il est sûrement blasé par mon comportement mais non, je ferrais pas le premier pas, déjà je suis assise devant lui c'est pas trop mal comme effort je trouve pour quelqu'un qui voulait pas lui parler à la base.

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Mar 31 Mar - 18:39

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Je bois mon café d'une traite et je m'essuie les mains sur mon jeans. Bon sang ce qu'elles peuvent être moites. Je déteste devoir m'excuser. A vrai dire, je ne le fais jamais, pratiquement jamais pour être exacte. Seulement avec les personnes que je considère comme étant ce qui se rapproche le plus d'une famille pour moi. Et autant dire qu'ils se font rares ces derniers jours hélas. Je soupire en sentant le café me rester sur l'estomac, autant pour moi j'aurais mieux fait de prendre mon temps puisque Elizabeth risque de me faire poireauté et de s'en aller par l'entrée arrière. Je suis presque certain qu'elle le ferait en plus. Puis je secoue la tête et me dis que je devrais partir. Que se serait probablement une bonne coupure entre elle et moi qui commençons un peu trop à nous connaitre. Ce genre de relation n'est jamais bon sur le trop long terme. Autant l'un que l'autre sommes sûr de nous, mais j'ai peur qu'on finisse par se foutre en l'air malgré nous. En dépit de notre promesse tacite.

En dépit de mon conflit interne, je ne peux m'empêcher de ressentir un étrange sentiment de soulagement en la voyant s'approcher de moi avec deux tasses à la main. C'est plutôt difficile à décrire, j'ai l'impression d'avoir une soupe chaude dans l'estomac et que c'est noël, vraiment étrange. Mais je préfère repousser cette idée et secouer la tête plutôt que de m'y attarder. Quand je suis en "mode" écriture je pense bien plus que je ne me l'autorise et j'aurais mieux fait de ne pas la croiser dans cet état là parce que je suis... sans doute un peu trop la partie de mon être que je ne veux pas révéler au monde.

Finalement, elle s'assied face à moi sans mot, après m'avoir déposé un café fumant juste en face de l'ancien. Je pose ma main dessus et savoure la sensation de picotement dans mes doigts à cause de la chaleur que cela dégage. Elle ne rompt pas le silence entre nous, et contemple sa boisson chaude, aussi je me laisse aller à l'observer avec un peu plus d'attention qu'elle ne me laisserait le faire en temps normal. Même dans son habit de serveuse il émane d'elle la même chose, une malice, une bonté, une beauté un peu sauvage car indomptable. Je secoue la tête et soupire avant de me lancer, me persuadant que j'ai les mains humides à cause de la chaleur du café. Oui, c'est ça.

« Je... j'ai été con. Enfin, je le suis tout le temps, mais c'était encore pire tout à l'heure. Je suis désolé, j'aurais pas dû m'en prendre à toi comme ça. C'est juste que c'est... un point sensible et même si ça te parait fou j'aime pas trop en parler. » je tente de m'expliquer en me mordillant la lèvre tout en évitant de la regarder à mon tour. La vitrine me semble définitivement très intéressante alors que je me confonds en excuse plus que je ne l'ai jamais fais depuis des années. Mais il faut se rendre à l'évidence, cette fille et moi ce n'est pas comme le reste. Je me refuse à dire que c'est spécial, même si, soyons un peu honnête quelques instant, ça l'est.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Ven 3 Avr - 20:46




Dirty Little Secret.





Je n'ouvre pas la bouche, bien décidée à n'en faire qu'à ma tête et puis bon après tout c'est à lui de s'excuser. La chantilly fond dans ma bouche et j'arrive presque jusqu'à mon chocolat et aucun de nous deux n'a encore prononcé un mot. Le silence avec lui ne me dérange pas vraiment c'est même plutôt apaisant habituellement. je sais que lorsque l'on est chez moi allongés dans mon lit après une des nos innombrables parties de jambes en l'air je finis souvent la tête sur son torse à observer mon plafond étoilé. Je me doute qu'il fait de même, mais franchement n'entendre que nos cigarettes se consumer ou le bruit de ces dernières taper contre le cendrier installés sur le lit près de nous me dérange beaucoup moins que celui qui s'est installés entre nous a l'instant. J'ai le temps de réfléchir à trop de trucs et ça on sait que c'est le mal.Je me demande ce qu'il fait la à vouloir s'excuser, au fond il n'a pas de compte a me rendre. Et moi ? Pourquoi est-ce que j'ai mal pris ce qu'il m'a dit ? Qui suis-je pour réagir comme ça ? Je n'avais qu'a acquiescer et me barrer. Putain, je ne suis qu'une idiote.
Et puis l'autre débile qui nous observe, il a pas de boulot ou quoi ?! Je tourne la tête vers lui et il me mime de faire quelque chose. Déjà je devrais pas être ici, alors fais pas le malin crétin. J'aurais dû le laisser poireauter et le laisser partir sans qu'on est besoin de parler. On a pas besoin de s'expliquer, on est pas en couple, ce constat me serre le cœur je balaie ce sentiment à une vitesse inimaginable. Et envoie Jim se faire voir avec un doigt mal poli, il fait genre d'être choqué et je lève les yeux au ciel. je me tourne a nouveau vers Nath en ouvrant la bouche histoire qu'il se bouge parce que je n'ai pas que ça a faire au fond. Mais il me coupe en s'excusant, un vrai con oui. Mais il n'a pas tord, j'ai l'habitude de sa connerie, et j'avoue que elle me plaît, ça le rend encore plus sexy à mes yeux. Je me mordille la lèvre, mauvais tic, ayant envie de l'embrasser pour le coup.
Oui, je sais je change d'avis comme de chemise et alors ? Je le vis très bien, sauf que je refoule ce sentiment aussi moins bien que le précédent puisque l'envie est toujours là. Je me retiens parce que nous sommes tout les deux sobre et que je ne sais pas comment il réagirait après ce geste. Bref, je finis par lui sourire doucement, je n'ai pas envie de me prendre la tête, pas avec lui, pas ici et encore moins devant l'autre débile surement toujours en train de nous observer. Celui là alors, j'vais le tuer une fois que je serais revenue. « Ça va. Ma réaction était débile aussi. » Je dois le surprendre vu comment j'étais remontée, et passé pour une lunatique, mais ce que je dis est vraie je suis aussi débile que lui pour le coup. Je lui souris avant d'apporter ma tasse a mes lèvres pour boire enfin un peu de chocolat vu que je n'ai plus de chantilly malgré la dose que Jim m'a mis dedans elle n'a pas fait long feu. Comment ça je suis une grosse vache ?!

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 6 Avr - 0:14

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Je suis sous le choc lorsqu’elle me dit que sa réaction était débile aussi. Un quart de seconde j’hésite à ne rien dire et à hausser les épaules histoire que l’affaire soit classée. Néanmoins, je sais que ce n’est pas correct. Et si j’en ai rien à foutre d’être totalement incorrect avec les autres, là ça me fait carrément chier de finir notre « dispute » comme ça. Parce que c’est Elizabeth, parce qu’elle est comme moi en plus sympa et parce qu’elle ne mérite pas ça et que j’en suis conscient et prêt à l’assumer pour une fois. Je m’apprête à boire une gorgée de café puis me stoppe dans mon geste me souvenant que je me suis brûlé parce que l’autre était trop chaud alors je préfère prendre mon temps avec celui-là histoire de ne pas finir par avoir toute la bouche en feu. Je prends sur moi encore une fois et avoue « Tu parles, j’ai trouvé que tu avais résisté assez longtemps pourtant. A ta place j’aurais pété un plomb bien avant. Mais je ne suis pas un exemple de calme non plus… » j’ajoute avec un sourire espérant détendre l’atmosphère en évoquant mon caractère qu’elle commence à connaitre plutôt bien à force.

Un moment je fais tourner mon café autour de mes mains tranquillement histoire de ne pas tout me renverser dessus. Je ne sais pas trop quoi dire, c’est étrange de la voir comme ça, sans que ni l’un ni l’autre ne soit dans un état second. C’est presque trop vrai. On est trop nous habituellement lorsque l’on a bu. Etre confronté à l’autre alors que l’on tente de conserver les apparences le reste du temps est un peu étrange. Je me demande si elle ressent la même chose, et je décide d’être sincère comme je l’ai toujours été avec elle au fond. Même si je suis parfois maladroit, brutal, et un peu con il faut l’avouer. « C’est la première fois qu’on se croisait dans un contexte pas… festif. » je déclare ayant l’impression d’énoncer l’évidence avant de reprendre ayant peur de passer pour un débile « Ça fait bizarre, comme si la nuit nous protégeait au fond et qu’on était plus vraiment ceux qu’on acceptait d’être au cours des soirées, alors qu’on est toujours les mêmes personnes au fond. » je me rends compte que je suis encore plus prolixe que quand je suis bourré et ça finit de m’effrayer. Cette fille a vraiment une mauvaise influence sur moi. Je me pince l’arrête du nez et grimace avant de conclure « Après c’est peut-être que moi qui ressent les choses comme ça… ».


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 6 Avr - 15:33




Dirty Little Secret.





Je hoche la tête a ses propos avec un petit sourire connaissant un minimum son caractère à la con pour l'avoir vu plus d'une fois a l'oeuvre en soirée. Jamais contre moi -heureusement, je l'aurais détendu vite fait quand je vois certaine de ses réactions- mais je n'étais pas loin. Et même que des fois, je suis trop gentille et je lui viens en aide, soit en agressant la personne en face de lui, soit en le retenant un minimum en essayant de le calmer. Vous n'avez jamais réussi ? Facile, promettez lui de finir dans son lit le soir même et il vous suit assez rapidement. Quand il est bourré en tout cas, sobre je ne sais pas. « Oui, mais moi je suis gentille. Et tu as un caractère de merde, tout le monde le sait. » je hausse les épaules en souriant, parce que finalement c'est vrai. J'ai beau répondre lorsqu'on me cherche, je ne vais pas être la première a chercher la bagarre contrairement à lui, pour un regard de travers par exemple.
Mon chocolat se vide au fur et a mesure, je repose la tasse sur la table et joue avec la touillette dans ma bouche plutôt. Je fais la moue lorsqu'il continue de parler, sur quel terrain nous emmène-t-il cet idiot ?! Mon cœur s’accélère alors qu'il continue toujours, pourquoi ? Parce qu'il a raison malheureusement, il appuie bien la ou il ne faut pas. Je suis surprise d'ailleurs qu'il se lance la dedans, déjà que l'on a du mal a parler bourrés, même si c'est de plus en plus facile je ne pensais pas que sobre il oserais. « Non, je suis d'accord. » Que dire d'autres après tout, il venait d'énoncer toute les vérités qui nous représentait parfaitement. Je finis par soupirer doucement. « D'ailleurs c'est sûrement une mauvaise idée. » Et voilà, je ne pouvais pas m'en empêcher, de tout gâcher s'entend. Même si ça se passe bien, non faut que je mette les pieds dans le plat comme une idiote moi. En même temps, je sais que j'ai raison déjà que l'on se voit un peu trop en étant dans notre état second si en plus on se voyait sobre alors là c'était fini, c'était tout ce que je ne voulais pas.

© .pinklemon




Dernière édition par Elizabeth Baker le Lun 6 Avr - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 6 Avr - 20:50

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Je ne peux m’empêcher de sourire lorsqu’elle aborde mon caractère et je hausse les épaules. Oui. Elle est gentille. D’ailleurs cela m’étonne, ce pan de son caractère. Comment fait-elle pour être gentille et à la fois si en marge de la normalité considérée par les gens. Elle est excentrique dans sa façon de vivre sa vie sentimentale ce qui est en décalage avec l’image qu’elle dégage. On ne dirait jamais qu’elle vire les mecs de son lit car elle ne veut pas s’attacher à eux. Oui, on ne dirait pas. Je m’ôte cette idée de la tête car cela fait mon affaire qu’elle soit comme ça. Même si parfois cela m’intrigue ce ne sont pas mes affaires. Définitivement pas mes affaires.

Je sous soulagé lorsqu’elle m’avoue être d’accord avec ce que je dis et je hoche la tête près à me remettre à parler lorsqu’elle me scie. Ses mots me blessent sans que je ne puisse rien y faire. Sûrement une mauvaise idée… D’être honnête, d’être les personnes que nous sommes vraiment. Pourtant je suis toujours honnête avec elle. Je ne vois vraiment pas le problème. Juste le fait qu’elle me repousse et me rejette sans vraiment oser l’avouer.
Inutile de faire le mec qui ne s’est jamais pris un stop. Comme tout le monde cela m’arrive, de temps en temps lorsque je suis intéressé et que je ne parviens  pas à intéresser la fille. Avec le temps c’est devenu rare. Car j’ai appris à dire ce qu’il fallait pour finir par mettre la nana dans mon lit et ce dans des délais acceptables. Après bien sûr, on m’a plus que souvent insulté parce que je ne suis qu’un mec comme les autres qui profite et qui les jette après. Je ne me suis jamais vanté du contraire alors j’avoue avoir du mal à prendre ces informations mal.  

Néanmoins, ce n’est pas le même genre de rejet. Là c’est… plus prenant. D’une façon dérangeante d’ailleurs. Jamais je n’aurais autorisé quelqu’un d’autre à m’atteindre d’une telle façon habituellement. Le fait qu’elle me traite comme ça en dépit de mes efforts préalables me gêne encore plus, me peine encore plus pour être plus précis. Aussi, désabusé je m’attèle à boire mon café en ne répondant pas pendant un long moment. Pire que de s’excuser, il y a. Avouer que l’on est blessé. Et j’ai assez mis ma fierté de côté pour la journée. Rapidement, je finis le café terminant de me brûler la gorge au passage. Puis je sors un billet de ma poche et le pose sur la table avant de me lever et de la regarder. « T’as sans doute raison. Je ferais mieux de te laisser retourner travailler, sinon ton collègue risque de se rompre le coup à regarder dans notre direction. » je déclare sans conviction jetant un regard vers le curieux qui fait mine de ne pas regarder pour le coup.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 6 Avr - 22:01




Dirty Little Secret.





Je tourne alors le regard sur Jim, et souris amusée alors qu'il fait mine de se cacher bien que l'on sache clairement qu'il ne nous a pas lâché du regard tout du long. Je me lève à sa suite, surprise qu'il parte déjà. Mais en même temps avec ce que tu viens de lui balancer à la tronche forcément il va pas rester tout sourire juste pour tes beaux yeux. Même si on est handicapés sentimentalement, il n'est pas débile. Je viens de lui avouer que c'était une mauvaise idée de se voir de cette façon alors il met court à notre entrevue, rien de plus de normal. Je lui souris tout de même, enfin un petit sourire. « Ne te prend pas la tête avec Jim, il est juste jaloux parce que tu as couché avec moi ! » Bien sûr que je ne suis pas débile et que j'ai vu qu'il était clairement intéressé même si il ne me l'a jamais mis de mots dessus, enfin devant moi du moins. Mais il veut quelque chose que je ne peux pas lui donner et ça il ne l'a pas encore compris. Donc je ne cède pas, malgré qu'il soit très attirant, je ne veux pas briser son pauvre petit cœur qui n'a rien demander et perdre l'amitié qui nous lie.
Je me mordille la lèvre, je ne sais pas si je dois le laisser partir puisqu'au fond c'est clairement ce que j'ai laissé sous entendre. Ou si je dois le retenir un minimum. J'avoue que je suis un peu perdue pour le coup la. Je me racle la gorge en espérant que ça me donne un peu de courage, pff c'est nul ça fonctionne même pas, j'ouvre la bouche et la referme. Mmf, j'ai sûrement l'air d'une idiote pas fini, je croise le regard de Jim par dessus l'épaule de Nath' et hausse un sourcil quand il me fait signe d'y aller. Hein d'aller où ? Oh. Oui oui, je me dépêche avant qu'il ne parte t'as raison idiot ! « Hum. Est-ce que... Est-ce que tu veux qu'on se voit après mon service ? » Ouais, je suis toute gênée. Et oui, il y a deux secondes je lui dit que ce n'est pas une bonne idée et la je lui demande de rester. Il me fait tourner folle c'est pas possible, mais je ne veux pas que ça finisse comme ça. On a le droit à une dernière fois non ? Parce que je sens que si il ne part pas de suite, ce soir ce sera sûrement la dernière. Après aujourd'hui, on a compris trop de choses sur notre rapprochement et... Et c'est mieux ainsi, parce qu'aucun de nous deux ne veux souffrir. Mais au fond, que ce soit ce soir, ou demain ne va-t-on pas souffrir à un moment ?

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Mar 7 Avr - 18:25

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Je regarde le gars, Jim, différemment une fois qu’Elizabeth m’explique qu’il est jaloux parce qu’il n’a pas couché avec Elizabeth lui. Je suis surpris, car le mec ne fait pas totalement jaloux. Plutôt garçon étrange qui veut jouer les entremetteurs. Seulement, il n’a aucune idée du genre de relation que nous entretenons sa collègue et moi. D’ailleurs, les gens seraient probablement outrés par notre mode de fonctionnement définitivement peu orthodoxe. Haussant les épaules, je choisis de ne pas répondre à son assertion. Je ne suis pas de son avis, mais après tout ça n’est pas la question.

Debout me tenant devant elle, je me fais l’impression d’un parfait con. Je lutte contre une forte envie de m’assoir et de me plaindre de la façon dont elle vient de me traiter alors que je fais des efforts. C’est horrible. De ressentir ça. J’ai l’impression d’être l’un des personnages dont je décris les sentiments dans mes nouvelles. Et je ne suis pas ce genre de personne pathétique qui prends les choses à cœur ou qui est vexé quand une fille dit un truc. Je suis le mec qui s’en fou. Le mec qui cache le fait qu’il écrive même si c’est le seul moyen qu’il a de gagner honnêtement sa vie au fond. Je ne veux pas avoir l’air d’être normal. Car je ne le suis pas. Même si j’ai cette étrange sensation par la faute d’Elizabeth je reste moi. Ce gars incapable d’attachement car il a été abandonné par ses parents qui n’ont pas assez lutté pour rester en vie à ses côtés. Je leur en ai toujours voulu. J’en ai toujours voulu à la terre entière.

D’après la dernière psy que l’on m’à forcé à voir avant que je ne quitte le système, c’est parce que j’ai une peur panique de l’abandon. Bien sûr, je lui ai ris au nez. Mais pas en claquant la porte d’un air arrogant. Je lui ais ris au nez car comment ne pas avoir peur ? Se serait totalement en désaccord avec un quelconque instinct de préservation. Après le fait que mes parents soient morts et m’aient malgré eux abandonné, personne de ma famille plus éloignée n’a répondu présent pour s’occuper de moi. Alors merde, j’ai le droit de me sentir abandonné. Et c’est normal, plus que normal même que ça me fasse flipper. On a jamais cesser de me laisser tomber. Même mes potes de l’orphelinat ont tous joué les beaux afin de se faire adopter. J’étais le seul à ne pas vouloir être mis dans une famille que je devrais appeler ma famille à terme. Ma famille est morte, je suis seule, je le serais toujours. C’est comme ça, ce jeu d’hypocrite destiné à soulager les gens qui ne peuvent pas avoir d’enfants me donne la gerbe depuis tout petit. Alors je mordais, je faisais des gestes obscènes. Bref, mon possible pour les repousser. Parce que si je n’avais rien dis j’aurais bien pu être adopté. Aujourd’hui encore, je ne regrette pas. Je sais qui je suis, car j’ai refusé de devenir quelqu’un d’autre toutes ces années. Et même si une part de moi demeure brisée de ce fait, tant pis. C’est moi. Un point c’est tout.

La proposition d’Elizabeth me ferait presque sursauter alors que je me suis enfin décidé à prendre la poudre d’escampette. Je suis parfaitement conscient du sens de sa proposition. Elle veut remettre les choses à leur place. Sans doute avec beaucoup d’alcool, de cigarette, et de sexe. Elle me connait assez pour savoir que je ne dirais jamais non. C’est probablement le seul truc que je ne refuse jamais, ou presque. Parce que là, j’hésite un moment. Parce qu’elle m’a blessé. Et je me trouve ridicule et éloigne cette sensation avant de hocher les épaules. « Ouais, si t’es pas trop crevée. Tu veux que je passe te prendre ou qu’on se retrouve quelque part ? » je propose l’air faussement détaché. Toujours lui laisser une porte de sortie histoire de ne pas me faire blesser une fois de plus. Car je risque de péter un câble et de passer pour un mec sensible sinon.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 13 Avr - 17:20




Dirty Little Secret.





On dit toujours que l'amour rend con non ? Jim ne fait pas exception, bien que j'irais pas jusqu'à dire qu'il est "amoureux" mais bon ça explique son comportement chelou. Vous savez dans les films ou les livres romantique on voit toujours le héros dire "je préfère qu'elle soit heureuse avec un autre" bin Jim c'est ça, sauf qu'avec moi il est mal barrer. Il faut qu'il se trouve une gentille fille, une fille qui ne rêve que de ça, je sais qu'il y en a pas mal et en plus qu'il lui bave dessus, faut juste que je lui ouvre les yeux.
Je regarde Nath' et je me dit que l'on a l'air débile tout les deux comme ça debout comme si on attendait que l'autre bouge ou parle pour faire quelque chose. D'ailleurs vous savez quoi ? Il me soûle à être beau comme ça, j'uis sûre que c'est pour ça que je craque dès que je suis avec lui et que l'on se revoit aussi souvent. Pour quel autre raison de toute façon ? Je n'essaie pas de réfléchir la dessus parce que je n'ai pas envie de savoir ou toute ces pensées vont pouvoir m’emmener. « On a qu'à se retrouver au même endroit que d'habitude ? » Et t'essaie de bien boire avant que j'arrive ? Ça m'arrangerais merci. Ne pas changer les habitudes, on est toujours pareils, même si c'est notre dernière fois, toujours pareils, on change rien. On se retrouve, on boit on finit dans le même lit et je m’éclipse (ou lui d'ailleurs) et c'est fini. « Alors je finit vers 20h, bon 20h30-21h si il y a beaucoup de monde. Mais le temps que je mange, que je rentre me changer, si on se retrouve vers 23h ça te va ? » Ouais je gratte des heures et alors ? Comme je suis toujours en retard j'essaie de me mettre de la marge pour faire genre j'uis pas en retard. Mais même avec une marge pareil j'uis sûre d'arrivée en retard avec ma chance !! Prions que ça ne le choque pas et que ça lui aille. De toute façon aller en boîte a 20h, très peu pour moi.

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Lun 20 Avr - 22:06

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
C’est bizarre. Tout est bizarre aujourd’hui. Se voir à la lumière du jour, sobre, dans nos activités habituelles. Ce n’est pas nous. Ce n’est pas ainsi que l’on se connait, ni que l’on souhaite se connaitre. Jamais on n’a choisi de se poser ces questions-là. Quel travail tu fais ? Comment tu occupes tes journées quand tu n’as pas 3 grammes dans le sang ? Ce ne sont pas les choses qui nous intéressent. Les confessions sans aucun lien, s’avouer des choses que l’on ne dirait jamais aux autres parce qu’on ne sait rien de la vie de l’autre, coucher ensemble plus que raison parce qu’on est clairs là-dessus. Le lien nocturne nous unissant s’étiole au fil des minutes de cette journée. Le fait qu’elle ait découvert ma passion cachée a commencé à tout mettre en péril, le fait que je l’ai suivi et tenu à m’excuser n’a fait qu’aggraver les choses. Car il y a ce truc, qui existait peut-être auparavant mais dont nous n’avions pas conscience, il y a ce truc, ce truc qui fait qu’on ne s’en fou pas. Et Elizabeth est comme moi, alors que sais que ça lui fou mal au bide tellement ça l’effraie de ressentir ça, mais je sais aussi que ça la fait chier d’avoir à renoncer à notre pseudo-relation de soirées bancale.

Lorsqu’elle me parle de nous retrouver au même endroit que d’hab je hoche la tête tranquillement en signe d’assentiment. Ouais. C’est mieux ainsi. Une fois les choses re-situées peut-être que tout redeviendra normal. Je débuterais ma soirée de mon côté, et elle arrivera quand elle arrivera. On a qu’à se dire ça, oui, voilà, on se dit ça. « Ok. » je me contente de lâcher peut prolixe soudainement tout à mes pensées peut positives. Et étrangement, cela me donne envie d’écrire. Il est rare que ce qui se passe dans ma vie de tous les jours me donne envie d’écrire. Mais là, je ressens ce besoin, cette urgence d’être devant mon ordinateur et de laisser mes doigts donner vie à une histoire que je sens tranquillement se dessiner dans mon esprit. Une histoire que je ne publierais pas, quelque chose qui sera là pour moi. Oui, c’est ça. Il faut que je rentre, que j’écrive. Déjà concentré dans ce que je vais écrire j’ai du mal à me concentrer sur ce qu’elle me dit mais comprends que l’on se retrouve vers 23 heures en boite. Je hoche la tête, « 23 heures c’est parfait. Bon courage pour le boulot, a toute. » je souris en coin un quart de seconde et ne sait pas quoi faire d’autre alors je tourne les talons et quitte le café sans autre forme de procès, totalement perdu dans mes pensées et bien heureux d’avoir du temps devant moi pour coucher sur écran ce qui me vient en tête. Puis, je pourrais me vider l’esprit ce soir quoi qu’il se passe. Avec beaucoup, beaucoup trop d’alcool et de filles s’il le faut.



Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Mar 21 Avr - 17:23




Dirty Little Secret.





Et le voilà parti sans me prendre la tête pour l'heure, l'endroit, non rien tout est niquel. Enfin presque, je crois que ça nous a fait comprendre que nous voir sans alcool dans le sang ce n'était pas bon. Pas bon du tout. Je soupire lorsqu'il passe la porte, c'était vraiment n'importe quoi tout ça. On va voir comment ça se passe ce soir mais sinon c'est terminé, de toute façon on le savait d'avance, voir la même personne quasiment tout le temps c'est mauvais. Je retourne derrière le comptoir et lève la main vers Jim qui ouvre la bouche, j'imagine pour me demander ce qui s'est passé. « On en parle plus c'est fini. » Il me regarde avec des yeux ronds comme des billes, ben quoi ? Je roule des yeux avec un sourire en coin. « On n'a jamais été ensemble, je parlais juste de la conversation. Allons bosser tu veux ?! »Bon gré, mal gré je retourne au boulot. Bien sûr il n'a pas d'autres choix que de me suivre, il essaie de parler de Nathaniel mais à chaque fois ma bouche reste fermer donc il a compris tout seul qu'il fallait parler d'autre chose. Finalement le temps passe plus vite que je ne le pensais car il est déjà vingt-une heure trente lorsque l'on me fait enfin dépointer, je me change tranquillement en discutant avec une collègue, on se retrouve dehors pour fumer notre cigarette ensemble, voire deux. Je devrais me dépêcher mais je ne veux pas retrouver la sensation de cette après-midi plus vite que prévue, pourtant au fond de moi j'ai envie de le retrouver. Quoi ? Comment ça j'ai envie de le retrouver ? Non non, oubliez ça, ça ce n'est pas vrai, mon inconscient fait vraiment n'importe quoi ! Je discute donc avec mon amie le temps d'une ou deux clopes, bon c'est vrai trois ou quatre, mais je finis par partir en lui expliquant que j'ai un rendez-vous.  Ce qui n'est pas tout a fait faux au final. Je marche donc tranquillement jusqu'à mon appartement, et file sous la douche une fois arrivée.Ahh qu'est-ce que ça peut faire du bien. Je prends un peu plus de temps que prévu là-dessous je l'avoue. Je finis tout de même par sortir enroulée dans ma serviette, je vais jusqu'à la cuisine -ma colloc' n'étant pas là je fais ce que je veux- pour trouver de quoi manger, je trouve une pizza et la met dans le four, le temps que je cherche une tenue elle sera prête, même peut-être cramée ! Bref, j'arrive dans ma chambre et ouvre mon placard, après maintes et maintes essaie je dégote enfin une tenue, j'enfile une robe bicolore avec le bas en noir et le haut rouge. Je vais vérifier ma pizza et la sort pil poil à temps, je vais me maquiller pendant qu'elle refroidit. J'observe mon reflet dans le miroir me disant que ça ira, je passe un coup dans mes cheveux et retourne dans la cuisine pour manger, parce que finalement je commence à avoir vraiment faim. Je lève les yeux sur l'horloge, vingt-trois heures, je soupire et voilà je suis en retard. Pff, j'en ai marre, j'avale ma pizza, me lave les dents et applique du rouge à lèvres rouge assorti à ma robe. Lorsque j'arrive en boîte il est presque minuit, je soupire dans la rue alors que l'on entend juste mes talons claquer sur le sol. J'entre et file directement au bar, je fais signe au barmaid qu'à présent je connais et lui commande une vodka coca, je zieute accouder au bar les gens présents. Je cherche Nathaniel des yeux, peut-être qu'il est en haut en train de fumer . J'emporte mon verre et me dirige vers le fumoir mais sur le chemin je le trouve, finalement il n'est pas en train de s’abîmer les poumons, non il est sur la piste de danse et pas tout seul une belle brune se déhanche contre lui. Je reste la comme une idiote et au bout d'une bonne minute je me reprends. Qu'est-ce qui m'arrive ? C'est quoi ce putain de mal de bide, je retourne au bar ne les quittant pas des yeux. Je la reconnais, je ne pourrais pas lui donner un nom, mais elle est souvent ici et à chaque fois elle bave sur Nath', sauf que les seules fois où je suis ici, je suis avec lui donc même si elle tente, il reste avec moi. Ah ça y et elle m'a aperçue, son sourire me le confirme, le fait qu'elle se colle encore plus à lui aussi. Mmh. Je m'en fiche pauvre fille. Alors pourquoi est-ce que ce mal de ventre persiste ?

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Jeu 23 Avr - 17:16

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Une fois arrivé à la maison je quitte mes chaussures et ma veste puis me met en bas de jogging. Il fait chaud, j’ai presque l’impression d’étouffer. Je finis donc torse nu, sur mon balcon, mon ordinateur sur les genoux et la clope au bec. Le stéréotype du mec qui écrit quoi. Enfin, les tatouages et la barbe de trois jours en plus, bien évidemment. Je ne prends pas le temps de penser à ça néanmoins. Rapidement, je m’enlise, je me perds totalement dans ce que j’écris.
C’est pour ça que j’aime écrire. Moins cher que la drogue, moins risqué pour mes jours aussi, et pour ma liberté. Les lettres s’enchainent sous mes doigts habitués à pianoter sur le clavier à un rythme soutenu. Cela jouerait presque une mélodie à force. Comme si écrire était une chanson. Ce n’est pas une nouvelle cette fois. C’est plus brute, plus étrange. Au final, je me laisse totalement aller, et je sais sans avoir à réfléchir, et sans vouloir relire que c’est ce que je ressens. Avec mes mots, pas ceux du type qui veut se faire publier au journal du coin, non, les miens. Ceux que j’utiliserais pour parler. Pour décrire mes sensations. Enfin, soyons honnêtes, je n’exprimerais jamais ces choses-là. Ce n’est pas quelque chose que je fais, ce n’est pas quelque chose qu’on m’a appris. Garder les émotions pour soi. On me le répétait souvent à l’orphelinat. Garde tes émotions pour toi, souris, sois sage. Pour que quelqu’un veuille te prendre, pour que des étrangers deviennent ce qu’ils appellent une famille. Tout mes ressentis émergent aussi et je me rends compte que je tremblerais presque un peu. J’ai du mal à comprendre ce qui m’arrive avant de pouvoir trouver l’expression adéquate, à fleur de peau. C’est sans doute ça. Etre trop dans l’émotion, sans parvenir à se contrôler.

Une heure durant, j’écris sans m’arrêter, sans penser à la syntaxe, à l’orthographe ou à la ponctuation. J’écris comme ça me vient, j’écris presque pour rien. Puis je me sens mieux, un peu vidé aussi, mais plus léger. Alors je fume une dernière cigarette en enregistrant le fichier après l’avoir mis dans mes dossiers, et j’éteins. Je regarde les gens passer depuis mon balcon tout en tirant sur ma cigarette tranquillement et je sais que je dois me lever pour aller faire un peu de sport. Puis je me doucherais, mangerais un bout et irait m’alcooliser dans un bar avant d’aller au club. Ouais, ça sonne comme un plan.


Le temps passe plus vite que prévu. Je boxe pendant une petite heure dans mon coin, m’entrainant et me vidant la tête encore plus. Je me sens plus léger une fois délesté de toutes mes toxines puis rentre me doucher rapidement avant d’avaler un plat préparé une fois n’est pas coutume. Je gagne alors un bar en compagnie de quelques potes qui travaillent le lendemain et ne veulent pas rentrer trop tard. Tant pis, la boite et les filles se sera pour moi seul. A l’heure, je rentre en boite déjà pas trop mal alcoolisé. Et je me dirige vers le bar à la recherche d’une tignasse blonde. Elle n’est pas là. Un moment je pense à rentrer à la maison puis on m’offre un verre, et je me remet à boire. Rapidement je dois supporter celle qui m’offre les verres. Une jolie brune qui tente toujours de me faire des avances. Je jurerais qu’elle veut me mettre dans son lit depuis le temps. Elle me propose de danser, je scrute une dernière fois les environs. Puis, énervé par la défection d’Elizabeth je me laisse entrainer sur la piste. Elle veut me poser un lapin, tant pis. Enfin… si cela comptait si peu ça ne me ferait pas autant chier non ? L’alcool me donne des difficultés à réfléchir et quelque part en moi, quelque chose me dit que c’est mieux ainsi. Je me laisse alors entrainé dans une danse lascive même si ça ne me plais pas plus que ça. La fille semble bouder un peu au départ de ne pas me faire plus d’effet que ça, mais je n’y peux rien. Je ne suis définitivement pas dans le coup ce soir.

Après quelques chansons elle semble reprendre goût à me coller de façon suggestive et je ne comprends pas. Enfin, pas au début. Au bout d’un moment, je constate qu’elle ne cesse de jeter des regards vers le bar, avec un air très satisfait. Je m’imagine qu’il s’agit de son ex et par curiosité je tente d’apercevoir le pauvre gars… Et je tombe finalement sur la tignasse blonde que j’attendais éperdument. Et c’est putain d’étrange. Quand je la vois, remarquant immédiatement qu’elle est énervée, j’ai comme l’impression de pouvoir respirer mieux, de voir plus clair. Mes descriptions de l’après-midi me reviennent et bien que je ne veuille pas en avoir conscience je ne peux pas le nier. Immédiatement je suis attiré par elle, et je m’éloigne de la brune une fois la musique terminée pour aller la rejoindre au bar. Je m’assois à côté d’elle sans rien dire et la fait resservir par le barman en me contentant d’un soda pour éviter d’aller gerber. Au bout d’un moment, je lance « Quoi de neuf ? » d’un ton faussement détendu avant de rire de l’idiotie de la situation.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Jeu 23 Avr - 18:11




Dirty Little Secret.





Je ne comprend pas pourquoi j'ai cette réaction là, pourquoi suis-je si énervée de le trouver en train de danser avec une autre ? Après tout c'est pas comme si notre relation était... Enfin si nous avions une relation quoi? Il a tout à fait le droit de danser, boire, coucher avec une autre. Et moi aussi. Mais ça me fais clairement chier. J'ai une envie de poser mon verre et d'aller bouger cette fille de la, mais je n'en fais rien. Mes doigts se resserrent autour de mon verre parce que j'ai réellement envie de gifler cette fille qui me lancent des regards de plus en plus régulier. Oui, je rage. C'est bon t'es contente j'espère ? Elle à l'air en tout cas, bon aller Liz inspire expire. Voilà, regarde ce mec n'es pas à toi, comme tu es loin d'être à lui. Et bien que t'es censé avoir rendez-vous avec lui après plus d'une heure de retard tu fermes ta gueule et tu regardes. Ce que je fais quoi. Je soupire et continue de boire, boire pour oublier non ? Bref, j'en prend un autre. La vodka me chauffe la gorge et coule dans le reste de mon corps, trop vite je finis le verre et trop vite j'en redemande un autre. Heureusement que j'ai mangé de la pizza avant de partir, l'alcool montera moins vite. Quoique si je pouvais trouver le courage de virer cette grognasse sans passer pour la meuf jalouse de service ça m'aiderais. La musique finit par changer et je vois que Nath' lâche sa belle brune pour se diriger vers le bar quoi ? J'avale la dernière gorgée de mon verre et reprend contenance. Non mais ce mec me rend folle, ça y est, pas folle de lui, juste folle tout court. Il me recommande une vodka coca, alors que son verre n'est remplie que de coca, je ne dis rien mais n'en pense pas moins. De toute façon vu le ton qu'il emploi je comprend qu'il est déjà raide et qu'il ne pas attendu pour boire ! « Pas grand chose, j'ai juste bosser. Et toi ? » Sa brunette nous -enfin me- regarde mauvais au loin. Héhé il ne me regarderais pas je t'enverrais un sourire de vainqueur ma belle, mais j'ai trop de fierté pour ça. « Je crois que ta copine t'attend sur la piste, elle a l'air perdue sans toi. » Et en colère que tu l'es lâché pour moi aussi mais bon. Putain, mais pourquoi je lui dis ça moi ? Qui est-ce qui ne voulait pas passer pour une fille jalouse hein ?! Enfin, je suis pas jalouse, la jalousie apparaît que lorsqu'il y a des sentiments, et je n'ai pas de sentiments, du moins pas amoureux, pour lui. C'était pas de la jalousie, non, juste un constat. Voilà, je constate.

© .pinklemon


Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   Jeu 23 Avr - 19:19

Dirty Little Secret
   Liz & Nath'
Elle me regarde, je la regarde. Bref, on se regarde. Je me sens euphorique et reconnait la signature de l’alcool. Le barman m’a mis une petite paille bleue ciel dans mon verre. Je la jette toujours d’habitude, ce soir je trouve ça révolutionnaire cette paille. Alors je sirote mon coca avec. Ça pique, drôlement ce truc. Enfin ça fait si longtemps que je n’ai pas bu un soda non-alcoolisé que cela ne m’étonne presque pas d’être surpris par ce piquant. Elizabeth est à côté, me regardant toujours. Et je me sens mieux. Parce qu’elle ne m’a pas posé un lapin. Parce qu’elle est venue, et que depuis que je suis à côté d’elle, elle est plus énervée. Je la calme comme elle me calme, et c’est aussi flippant que rassurant, enfin je crois. Finalement, elle me répond et je suis totalement attentif. Ce qu’elle dit n’a rien de totalement transcendant.

Mais elle me raconte, alors j’écoute. Il me faut un temps pour tout bien comprendre comme l’alcool diminue probablement ma conduction axonale. Mais je hoche la tête en souriant, puis arrête de sourire parce que je dois avoir l’air d’un débile. « Moi, j’ai écris pendant un moment, puis fais du sport, et ma douche aussi. Après j’ai été au bar pour attendre 23 heures, j’ai bu un coup. Et je suis venu ici, et comme je m’ennuyais j’ai bu beaucoup de coups. » je réponds calmement signalant discrètement le fait que je l’aie attendu comme un con. Cela m’a vexé sur le moment, mais maintenant qu’elle est là je m’en fou un peu. Demain je regretterais probablement de ne pas l’avoir snobée parce qu’elle m’a fait attendre. Mais tant pis. Je suis là, elle est là, et tout est normal. Enfin, je suis bourré, elle, elle le sera bientôt.

Je tourne la tête alors qu’elle me parle de la brune, et je croirais entendre un soupçon de jalousie dans sa voix. Automatiquement, je souris de nouveau. En coin cette fois, parce que j’aime ce genre de chose. C’est pas bien, parce que c’est synonyme d’attachement, mais j’aime le fait qu’elle soit jalouse de l’autre gourdasse sur la piste. D’ailleurs je lui fait un signe d’adieu auquel elle répond par un doigt d’honneur. Je me retourne vers Elizabeth avec un air faussement triste « Je pense qu’on vient de rompre. Il va falloir que je trouve quelqu’un pour profiter de ma vulnérabilité d’homme que l’on vient de larguer ! » je m’exclame avant de retourner à mon coca bu à la paille. Ca a une autre saveur d’ailleurs à la paille. Bien meilleure. A moins que je ne sois trop bourré pour être objectif, qui sait. On verra bien demain. Une musique rythmée prend la place de la précédente et je dodeline légèrement de la tête avant de me tourner vers Elizabeth. « Tu veux danser ? » je lui demande faussement tranquille, n’ayant qu’une seule envie : rejoindre la piste.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dirty Little Secret # Elizaniel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dirty Little Secret # Elizaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-