AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back   Mer 11 Mar - 13:42


Elizabeth & Jessica

so, we put ours hands up


Et d'une autre rupture. Il fallait croire que Jessica ne connaissait que ça. Elle les collectionnait. En temps normal, elle tentait de le prendre bien, de ne pas se laisser aller à la déprime. Mais ce soir elle n'y parvenait pas vraiment. Elle n'avait même pas appelé Tessa ou Mason. Elle avait préférée une autre solution : faire la fête. Elle avait rejoint la boite et commencer à boire verre après verre, sans plus se soucier du reste. Après quelques verres, elle gagne même la piste de danse. Les yeux fermés, elle se met à danser à évoluer sur la piste sans plus se soucier de ce qui se passait autour d'elle. Ses cheveux virevoltent, ses hanches ondulent et elle peut se défouler, oublier qu'encore une fois, un homme n'a pas voulu d'elle. Du moins, n'a pas voulu d'elle pour une vraie relation. Une belle histoire sérieuses, avec de vrais sentiments et tout le tintouin. Parce que des hommes qui veulent d'elle pour une nuit, elle en trouve sans problème. Elle n'a même pas besoin de les chercher, ce genre de type débarque toujours tout seul de toute manière. D'ailleurs, elle sent des mains d'homme se poser sur ses hanches pour danser avec elle. Il y a des moments où elle laisserait faire, profitant d'une soirée pour tout simplement s'amuser, sans pensée à l'avenir ou à vouloir à tout prix tomber amoureuse. Mais pas ce soir. Ce soir, ce n'est pas ce qu'elle veut. Ce soir, elle veut juste se défouler, mais pas dans un lit avec un homme. En fait, elle ne veut même pas qu'ils l'approchent pour le moment. Elle tourne donc, pour échapper à ses mains, mais maintenant qu'elle est face à lui, le type est carrément tout sourire, content de la voir de face. Mais c'est qu'il croit avoir toute ses chances en réalité ! Les mecs peuvent vraiment croire tout et n'importe quoi. En même temps, elle aurait dû s'en douter. Elle est une fille seule, passablement éméché. Une proie facile pour eux. Ne lui restait plus qu'à trouver une idée pour s'esquiver. Il fallait que ce soit clair et net pour l'esprit de ce type, qui devait avoir pas mal bu, au vu de l'odeur qui dégage de lui. Elle a toujours détesté les types qui sentaient trop l'alcool. C'était pour ça qu'elle ne buvait que des cocktails, déjà, l'odeur était bien moins forte et en plus, ses verres étaient souvent accompagnés de quoi manger. Des olives, des bonbons. Au moins, ça empêchait l'haleine d'ivrogne. Réfléchissant donc à comment elle pourrait bien s'échapper, elle a un sourire forcé face au type, avant que son regard ne tombe sur quelqu'un d'autre.

Il lui semblait qu'elle n'était pas la seule à être venue danser toute seule. Une autre blonde évolue elle aussi sur la piste de danse. Un petit sourire apparaît sur son visage, elle a finalement trouvée une idée. Sans chercher plus loin, elle se glisse sous le bras du type et rejoint la jeune femme, passant un bras autour de sa taille. « Ma chérie ! T'es enfin arrivée ! » Du regard, elle essaie de l'implorer à l'aide en lui montrant le type qui la collait. Typiquement le genre de type qui allait repartir la queue entre les jambes en voyant qu'elle n'était plus seule. Du moins, elle devait l'espérer. Tout comme elle devait espérer que la blonde accepte de lui donner un coup de main.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back   Jeu 12 Mar - 15:49



So, we put ours hands up
Et voilà, la fin d'une autre journée de rangement. Je venais de m'installer dans cette ville je ne connaissais personne à part mon meilleur ami, la cause de mon arrivée ici et ma colocataire je les avais tout les deux rencontrés sur internet puisque je suis de Londres à la base. Je connais Félix depuis quelques années maintenant, mais Delta ça ne faisait que quelques mois, on s'entend bien mais à voir par la suite. Je n'avais pas encore commencé les cours mais je commençais à en avoir marre d'avoir la tête dans les cartons. Je me levais de mon lit et regarder l'heure, mon amie devait être au lit depuis un moment déjà, ou alors elle était sortie ? Je ne saurais le dire, mais moi j'avais bien envie d'aller m'amuser un peu, surtout en sachant que le lendemain je n'avais pas à me lever. Ni une, ni deux je filais sous la douche et prit tout mon temps, ça faisait franchement du bien, j'avais passé ma journée à vider mes cartons de fringues, je ne pesais pas en avoir autant !! Le pire ? C'est qu'il en restait ! Mais pas que des fringues, j'avais encore des livres, des bibelots j'en soupire d'avance tant pis on verra demain maintenant. Je m'enroule dans ma serviette en sortant et va chercher une tenue, j'attrape une robe rouge et en l'enfilant je souris assez contente du résultat, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas mise et j'avais oubliée combien elle épousait parfaitement mes courbes. Je retourne dans la salle de bain pour me maquiller, coiffée et me parfumer à mon aise, lorsque j'en sors je suis enfin prête. J'attrape ma pochette noir, ma veste et enfile mes talons assortie à mon sac et sourit devant mon reflet lorsque je m'aperçois, c'est parti !!
Je croise ma colocataire sur le palier et lui souhaite une bonne soirée alors qu'elle même rentre de soirée, je lui claque un baiser sur la joue et file vers la sortie. J’appelle un taxi et lui explique que je suis nouvelle ici et lui demande de m'emmener dans une boîte branchée, il s'exécute en m'expliquant qu'il connaissait tout d'ici, je lui souris dans son rétro et lui souhaite une bonne soirée en n'oubliant pas de le payer lorsque je sors. J'observe la boîte qui ne paye pas trop de mine à l'extérieur contrairement à celles du centre Londonien. Il va sûrement falloir que je m'y habitue maintenant... J'entre tout de même, paye le vestiaire en glissant mon téléphone et mon paquet de cigarette dans mon soutien gorge avant de donner mon sac et ma veste à la dame qui tiens le vestiaire. Je file directement au bar, je commande une vodka coca et tourne le dos au bar en sirotant mon verre appuyer contre celui-ci. J'observe la piste tranquillement histoire de savoir ce qui m'y attends, le chauffeur du taxi avait raison, cette boîte passait du bon son. Je pose mon troisième verre, je n'ai pas eu à en payer un seul, le pouvoir de robe rouge ? Je n'en doute pas. Je me fraie un chemin jusqu'à la piste de danse et me lâche, je me fais plaisir en me déhanchant sur cette musique que j'affectionne tout particulièrement.
Je sens un bras glisser autour de ma taille et je me tourne en souriant vers la personne qui vient de se poser contre moi. Quelle n'est pas ma surprise d'y voir une femme, je vais pour lui glisser à l'oreille que ça ne m'intéresse pas quand elle me surprend à nouveau, enfin ? Mon regard est attiré par ce mec derrière elle, ah oui je comprend, trop lourd hein ? Je lui souris pour entrer dans son jeu « Ah je te cherche depuis tout à l'heure mon cœur ! » je plantais un bisous sur la joue pour être encore plus crédible, je n'allais pas non plus l'embrasser je ne savais pas comment elle pourrait réagir. Mon bras se glisse sous le sien pour s'enrouler autour de sa taille et je fais mine de remarquer enfin ce type. « Vous avez un soucis avec ma femme ?! » lui demandais-je en faisant un pas vers lui, c'est pas comme si il me faisait peur après tout mais je souris en le voyant repartir la queue entre les pattes. Crétin. Je me tourne vers cette blonde toujours accrochée à moi en riant. « Eh bien, trop collant j'imagine ? »
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back   Mer 18 Mar - 23:17


Elizabeth & Jessica

so, we put ours hands up


Le gros lourd de boite, une espèce qui n'est manifestement pas en voie d'extinction. Ce qui est bien dommage pour toute les filles qui voudraient pouvoir s'amuser en paix. Mais ce genre type a toujours les même symptômes, la même façon de trouver sa proie. Déjà, toujours repéré une fille qui est seule. Bah, oui, le gros lourd est un lâche, aller inviter une fille entourée de ses copines ce n'est pas possible. De même qu'il n'aime pas le challenge, de se fait une nana sobre, c'est trop compliqué. Une fille qui a déjà plusieurs verres dans le nez c'est bien plus simple à convaincre. Bref, le gros lourd qui vient danser derrière vous en étant très fier de lui n'est pas vraiment le meilleur spécimen de la race humaine. Et Jess semble être tombé sur un type particulièrement crétin qui ne comprend pas que quand une fille tente d'échapper à ses mains, c'est qu'elle ne veut pas danser avec lui. Mais non, visiblement, il ne comprenait pas. Il lui restait donc une dernière chance, trouver quelqu'un pour faire croire que non, elle n'était pas seule. Elle repère alors une jeune femme seule qui semble vouloir, tout comme elle, juste s'amuser. C'était peut-être la meilleure alliée qu'elle pouvait trouver. Elle se glisse donc à ses côtés, passant une main autour de sa taille. Il ne restait plus qu'à espérer qu'elle comprenait ce qu'elle essayait de faire. Au vu de sa tête, elle n'avait pas compris tout de suite, avant que son regard ne se porte au dessus de l'épaule de Jessica. Elle eut alors un sourire ce qui rassura Jess. Elle comprenait. « Ah je te cherche depuis tout à l'heure mon cœur ! » L'inconnue plante alors un baiser sur sa joue. Au moins, elle était tombée sur quelqu'un de près à jouer le jeu, alors. Sacré coup de chance. Elle alla même jusqu'à passer un bras sur la taille de la jeune femme. Et pour encore mieux ajouter à la mise en scène, elle fait mine de se rendre compte de la présence de monsieur gros lourd. « Vous avez un soucis avec ma femme ?! » Si ce genre de type s'enfuit si elle a des copines avec elle. C'est encore plus le cas quand il s'agit d'un petit copain. Mais alors une petite copine ? Si ce genre de type peut rêver d'être avec un couple lesbien dans sa chambre, il n'a finalement pas le matériel pour vraiment le faire. En fait, la plupart des mecs sont totalement désarmés dans ce genre de cas. Oui, des lâches, il ne faut pas chercher plus loin. Et la petite blonde en robe rouge semble bien le faire flipper, puisqu'il s'en va. Jess pouvait presque voir ses oreilles se baisses, et sa queue se rabattre entre ses jambes. Un petit toutou pris en faute, mais au moins, elle est enfin débarrassé de lui. La femme se tourne finalement vers elle en riant. « Eh bien, trop collant j'imagine ? » Jess la lâche finalement avant de lever les yeux au ciel. « Un vrai lourd. J'en pouvais plus. » Mais malheureusement pour elle, elle savait que ce n'était pas le premier, ni le dernier lourd de sa vie. Certains hommes ne se rendent pas compte. Voilà le genre de discussion qu'elle devrait avoir avec Mason. Son meilleur ami pourra sans doute mieux l'éclairer sur la psychologie masculine. « En tout cas, merci du coup de main. Je savais plus quoi en faire. » Elle eut un frisson et une mine de dégout. « Beurk ! Et dire qu'il a osé poser ses mains sur moi... » En matière d'homme elle avait de bien meilleur goût. Ce type n'aurait jamais une seule chance avec elle. Et cela même s'ils étaient les derniers représentants de la race humaine sur Terre. Mais il fallait croire que certain gardait toujours espoir. « Encore merci en tout cas ! » Elle se savait pas trop comment la remercier pour ce qu'elle venait de faire. Dire merci encore et encore semblait être sa seule idée. Elle lui rendit un sourire radieux tout de même. « Je suis Jess, au fait. » Elle pouvait aussi se présenter et lancer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back   Mer 18 Mar - 23:20


Elizabeth & Jessica

so, we put ours hands up

Le gros lourd de boite, une espèce qui n'est manifestement pas en voie d'extinction. Ce qui est bien dommage pour toute les filles qui voudraient pouvoir s'amuser en paix. Mais ce genre type a toujours les même symptômes, la même façon de trouver sa proie. Déjà, toujours repéré une fille qui est seule. Bah, oui, le gros lourd est un lâche, aller inviter une fille entourée de ses copines ce n'est pas possible. De même qu'il n'aime pas le challenge, de se fait une nana sobre, c'est trop compliqué. Une fille qui a déjà plusieurs verres dans le nez c'est bien plus simple à convaincre. Bref, le gros lourd qui vient danser derrière vous en étant très fier de lui n'est pas vraiment le meilleur spécimen de la race humaine. Et Jess semble être tombé sur un type particulièrement crétin qui ne comprend pas que quand une fille tente d'échapper à ses mains, c'est qu'elle ne veut pas danser avec lui. Mais non, visiblement, il ne comprenait pas. Il lui restait donc une dernière chance, trouver quelqu'un pour faire croire que non, elle n'était pas seule. Elle repère alors une jeune femme seule qui semble vouloir, tout comme elle, juste s'amuser. C'était peut-être la meilleure alliée qu'elle pouvait trouver. Elle se glisse donc à ses côtés, passant une main autour de sa taille. Il ne restait plus qu'à espérer qu'elle comprenait ce qu'elle essayait de faire. Au vu de sa tête, elle n'avait pas compris tout de suite, avant que son regard ne se porte au dessus de l'épaule de Jessica. Elle eut alors un sourire ce qui rassura Jess. Elle comprenait. « Ah je te cherche depuis tout à l'heure mon cœur ! » L'inconnue plante alors un baiser sur sa joue. Au moins, elle était tombée sur quelqu'un de près à jouer le jeu, alors. Sacré coup de chance. Elle alla même jusqu'à passer un bras sur la taille de la jeune femme. Et pour encore mieux ajouter à la mise en scène, elle fait mine de se rendre compte de la présence de monsieur gros lourd. « Vous avez un soucis avec ma femme ?! » Si ce genre de type s'enfuit si elle a des copines avec elle. C'est encore plus le cas quand il s'agit d'un petit copain. Mais alors une petite copine ? Si ce genre de type peut rêver d'être avec un couple lesbien dans sa chambre, il n'a finalement pas le matériel pour vraiment le faire. En fait, la plupart des mecs sont totalement désarmés dans ce genre de cas. Oui, des lâches, il ne faut pas chercher plus loin. Et la petite blonde en robe rouge semble bien le faire flipper, puisqu'il s'en va. Jess pouvait presque voir ses oreilles se baisses, et sa queue se rabattre entre ses jambes. Un petit toutou pris en faute, mais au moins, elle est enfin débarrassé de lui. La femme se tourne finalement vers elle en riant. « Eh bien, trop collant j'imagine ? » Jess la lâche finalement avant de lever les yeux au ciel. « Un vrai lourd. J'en pouvais plus. » Mais malheureusement pour elle, elle savait que ce n'était pas le premier, ni le dernier lourd de sa vie. Certains hommes ne se rendent pas compte. Voilà le genre de discussion qu'elle devrait avoir avec Mason. Son meilleur ami pourra sans doute mieux l'éclairer sur la psychologie masculine. « En tout cas, merci du coup de main. Je savais plus quoi en faire. » Elle eut un frisson et une mine de dégout en repensant à comment il était venu la coller. « Beurk ! Et dire qu'il a osé poser ses mains sur moi... » En matière d'homme elle avait de bien meilleur goût. Ce type n'aurait jamais une seule chance avec elle. Et cela même s'ils étaient les derniers représentants de la race humaine sur Terre. Mais il fallait croire que certain gardait toujours espoir. « Encore merci en tout cas ! » Elle se savait pas trop comment la remercier pour ce qu'elle venait de faire. Dire merci encore et encore semblait être sa seule idée. Elle lui rendit un sourire radieux tout de même. « Je suis Jess, au fait. » Elle pouvait aussi se présenter et lancer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back   Mer 1 Avr - 16:02

HS : Je suis désoooooolée du retard No C'est bon, j'uis repartie  calin




So, we put ours hands up
Ce qu'il y a de bien quand tu finis en boîte de nuit seule, tu fais ce que tu veux, tu n'a de compte à rendre à personne. Pas de copain jaloux, pas de copine qui bavarde avec le barman alors que tu veux danser, des verres en veux-tu en voilà si tu es affabulé d'une robe sexy, ouais c'est vraiment comme tu le sens. Mais bien sûr c'est comme tout, il y a aussi des points négatifs a ce genre de soirée. Les mecs se croient tout permis à partir du moment ou tu acceptes leur verres, ou viennent te coller parce qu'ils se croient beau-gosse puisqu'ils ont enfilés la tenue du dimanche. Mais ça ne passe pas comme ça, c'est pas parce que tu as une chemise que tu es devenue à tomber mon petit, ce serais trop facile. C'est pour ça que, lorsque cette petite blonde m'implore juste avec son regard de l'aider avec ce mec je n'hésite pas une seconde à rentrer dans son jeu. Même si sur le coup je pensais que c'était elle qui venait me draguer ! Je la regarde lever les yeux au ciel alors qu'elle me lâche une fois qu'il a fait demi tour, je souris amusée. Je comprend tout à fait, à Londres ils étaient pareils, finalement changer de pays ne change pas grand chose hein !  « Pas de soucis, ces mecs se croient tout permis il faut bien les remettre a leur place de temps en temps ! » Je ris de sa réaction, c'est vrai qu'il y en a qui n'y vont pas par quatre chemins pour nous faire comprendre ce qu'ils veulent.
Je grimace a l'unisson avec elle pour lui montrer que je comprenais ce qu'elle restais. « On a qu'à aller boire un verre pour oublier ça ! » Je lui souris alors qu'elle se présente, Jess, très bien. C'est un prénom que je ne vais pas oublier étant donné que c'est la première personne que je rencontre ici, en dehors des connaissances de Félix, sans oublier Delta ma colocataire. « Liz' enchantée. » je suis ravie qu'elle me donne que son diminutif, comme ça je peux faire de même, ayant beaucoup de mal avec mon prénom entier ça ne me dérange pas du tout, loin de là ! Lorsque "Elizabeth" sort de la bouche de quelqu'un c'est lorsque j'ai fait une connerie et que la personne est en colère contre moi, ou que c'est une conversation super sérieuse et que je fais la conne. Bref, quand j'énerve les gens quoi ils savent que c'est un moyen de m'énerver à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back   

Revenir en haut Aller en bas
 

ELIZABETH + so, we put ours hands up - flash-back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-