AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 would things be easier if there was a right way? (jaeden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: would things be easier if there was a right way? (jaeden)   Mar 23 Juin - 22:52

Ton regard change et je sens que je suis vraiment dans la merde. Je ne pensais pas que tu reviendrais, puis j'étais à bout de nerfs, ça peut se comprendre, non ? Tu n'as vraiment pas l'air d'être dans une position où tu vas essayer de comprendre. Tu me fusilles du regard, je sens que tu ne vas pas en rester là, je te connais trop bien. « Ma robe ne m'allait pas ? Tu as quoi ? NON, MAIS ÇA VA PAS ?! » Je tente de garder mon éternel sourire malgré ta fureur. Bon, on ne va pas se mentir, cette robe, elle mettait vraiment tes formes en valeur et tu étais vraiment une bombe dedans, mais... Mais, elle n'existe plus. Je l'ai totalement désintégrée avant de la jeter en mille morceaux à la poubelle. Tu enchaînes alors, toujours avec cette joie et cette bonne humeur qui te caractérise. « Je vais te tuer... Je te jure que je vais te tuer. » Je ne bronche pas, tu es assez furax, inutile d'en rajouter une couche. Mais tes propos, la tête que tu fais quand tu es hors de toi, ça me donne envie de te sauter dessus, là tout de suite. Bon, je me retiens parce que je risque de m'en prendre une monumentale et cette idée a tendance à refroidir mes ardeurs. Tu soupires doucement et ta voix change. « J'aimais tellement cette robe, bordel. » Et t'attrapes un truc dans ton sac avant de commencer à partir. Putain, je ne le sens pas du tout, je te connais trop bien, je sais que tu ne vas pas t'en arrêter là. Je rattrape en vitesse toutes mes affaires qui traînent sur la table et je te rejoins. Je prends doucement la main dans laquelle tu tiens tes clés et je me mets en face de toi. Je pose mon regard dans le tien et je commence doucement. « Écoute, je suis vraiment désolée pour ta robe et pour tout le reste. Je t'en rachèterai une, même plusieurs, si tu veux. » Je tente un petit air désolé, mais je sais que ça ne va pas t'amadouer. Tu l'aimais beaucoup trop et c'est pour cela que c'est la première chose que j'ai choisi de détruire. Je soupire doucement et je continue à m'enfoncer petit à petit. « Rae, on est plus des gosses, on peut agir comme des adultes pour une fois ? » Ça sonne tellement faux et ça me donne envie d'exploser de rire, mais je tente du mieux que je peux de te calmer. Je sais qu'une fois énervée plus rien ne t'arrête et que je risque de payer cher, très cher le fait d'avoir détruit la moitié de tes affaires.  
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: would things be easier if there was a right way? (jaeden)   Jeu 25 Juin - 21:34

il attrape sa main ou se cachent les clés de la voiture et l'arrête dans son élan. immédiatement, il glisse son regard vers le sien et elle ne peut plus arrêter de l'observer à la manière d'une enfant prise en flagrant délit de fuite. elle ne baisse pas les yeux, non, mais elle le regarde comme si sa vie en dépendait. et ces derniers temps, elle en a eu la triste impression. c'est de cette façon qu'il arrive à l'arrêter, la plupart du temps : il lui suffit de la regarder droit dans les yeux et de parler d'une façon calme pour qu'elle évite de le découper en rondelles, et qu'elle ne s'envole vers d'autres horizons. elle ne se calme pas, mais elle refrène ses envies meurtrières, se rappelant ô combien le manque de lui peut être intolérable. quelle triste vie que celle d'une femme amoureuse. « écoute, je suis vraiment désolée pour ta robe et pour tout le reste. je t'en rachèterai une, même plusieurs, si tu veux. » le bougre essaie de l'amadouer avec un petit air désolé absolument faux mais étrangement adorable. cela ne marche pourtant pas : cette robe, elle l'adorait. elle l'avait portée pour toutes les grandes occasions de sa vie et avait appris à aller danser avec celle-ci. en conclusion : elle se trouvait des amants avec cette fichue robe et aujourd'hui, elle ne le peut plus à cause de son mari. triste vie de femme mariée. « mais j'en veux pas d'autres ! je veux celle-là. j'en ai rien à faire que tu sois désolé, puis pourquoi est-ce que je ne peux miraculeusement plus trouver ma robe, hein? me dis pas que tu l'as jetée... on venait juste de se séparer, tu savais que je la voudrais ! avoue, tu as fait ça juste pour m'énerver. t'es horrible. » et elle parle, elle réfléchit, elle tente de comprendre l'esprit sardonique de sa moitié mais rien n'y fait, quelque chose lui échappe. elle n'a pas le temps d'y réfléchir plus longtemps, cependant : jaeden décide de faire dans la psychologie inversée. en effet, le monstre tente sagement de lui rappeler ce qu'elle lui a dit déjà reproché. « rae, on est plus des gosses, on peut agir comme des adultes pour une fois ? » et là, il tente de retenir son rire. elle le connaît, elle le sait, et elle a encore plus envie de le tuer. presque autant qu'elle n'a envie de l'embrasser. parce que non, ils ne sont pas des adultes. ils sont des gosses, des gamins, des mômes, et le resteront encore neuf mois avant que la réalité ne s'impose d'elle-même. elle s'approche dangereusement de lui en le fixant, sourcils froncés. ses deux bras viennent entourer sa nuque tandis qu'elle se hisse sur la pointe des pieds pour venir esquisser un sourire amusé. autant vous dire qu'elle a une idée et que jaeden est en mauvaise, très mauvaise, position. son souffle vient se fracasser contre le sien, tandis qu'elle caresse ses lèvres d'un baiser chaste. « comme la maison m'est interdite d'accès, on repousse les exercices pratiques et on va faire du shopping. » puis souriante à souhait, elle va chercher son sac et la laisse du chiot, prête à partir.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: would things be easier if there was a right way? (jaeden)   Mar 14 Juil - 22:12

« Mais j'en veux pas d'autres ! Je veux celle-là. J'en ai rien à faire que tu sois désolé, puis pourquoi est-ce que je ne peux miraculeusement plus trouver ma robe, hein? Me dis pas que tu l'as jetée... On venait juste de se séparer, tu savais que je la voudrais ! Avoue, tu as fait ça juste pour m'énerver. T'es horrible. » Je garde mon regard rivé sur toi, je ne réplique pas. Après tout, ça ne servirait à rien, je vais seulement réussir à m'enfoncer encore plus. Tu ne pourrais pas comprendre. Je ne sais pas pourquoi j'ai agi de cette manière, tu me manquais terriblement, toutes tes affaires me rappelaient le fait que tu étais partie, je n'arrivais plus à le supporter. Alors, sur un coup de tête, je m'en suis pris aux choses que tu appréciais le plus, certainement pour te faire souffrir autant que je souffrais, après tout, on ne sait faire que cela, se faire souffrir. Je tente de te ramener à la raison, mais tu ne sembles pas approuver. Tu t'approches de moi, ton sourire me prouve que tu mijotes quelque chose qui ne va vraiment pas me plaire. Tu m'embrasses légèrement, beaucoup trop à mes yeux et tu souffles doucement. « Comme la maison m'est interdite d'accès, on repousse les exercices pratiques et on va faire du shopping. » Je lève un instant un sourcil et je te regarde bouche bée, non, mais t'es sérieuse là ? T'as pas l'impression de profiter un tout petit peu de la situation. En soit, je n'ai pas horreur du shopping, mais le shopping avec toi... C'est une autre histoire, surtout après ce que je viens de faire, je sens que tu vas en abuser. Tu ne me laisses pas le temps de réagir, tu pars récupérer ton sac et ce fichu chien à la noix qui va désormais vivre dans le jardin. Je soupire doucement et je cherche en vitesse quelque chose. Une idée me vient, je retrouve mon immense sourire. « Ça ne fonctionne pas comme ça, Rae. Et puis, tu peux revenir à la maison, à condition que tu acceptes le fait qu'elle soit... Plus vraiment comme avant. » Joli euphémisme Jaeden. Je sors alors une pièce de ma poche, après tout la pièce décide de tout dans nos vies, enfin presque... Je te regarde droit dans les yeux, je reprends mon sourire joueur, je te la tends et je lance d'un air de défi. « Pile, tu me pardonnes le fait que j'ai détruit la moitié de tes affaires et l'état de la maison. Face, disons que durant trois jours, tu peux tout me demander pour que je me fasse pardonner. » Faites que ce soit pile, faites que ce soit pile... C'est stupide de ne pas réussir à prendre de décision en dehors de cette pièce, mais on a toujours agi de cette manière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: would things be easier if there was a right way? (jaeden)   

Revenir en haut Aller en bas
 

would things be easier if there was a right way? (jaeden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-