AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 Forgiveness is not that easy [Timy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Forgiveness is not that easy [Timy]   Jeu 9 Juil - 20:32



❝Forgiveness is not that easy❞

Malgré son travail, une certaine routine s’était installée dans la vie d’Helios. Lorsque son bipper ne se mettait pas à sonner soudainement, annonçant qu’il devait immédiatement se rendre à la caserne en tenue, ses gestes restaient foncièrement les mêmes. A peine sorti du lit et habillé, il allait promener ses chiennes, les cheveux décoiffés et les yeux encore embrumés par le sommeil. Il croisait souvent le même sans abris et de temps à autres lui achetait une pâtisserie ou un café, simplement parce que ça lui faisait plaisir. Et puis au bout de vingt minutes, il rentrait, remplissait la gamelle de Castiel son chat et finissait enfin par s’occuper de lui. Et par s’occuper de lui il entendait par là se servir un café brûlant et une brioche industrielle, occasionnellement accompagné d’un fruit. Maigre petit déjeuner, mais cela lui suffisait amplement. Et puis il s’installait devant sa télévision pour regarder les informations du matin, qui bien souvent le démoralisaient plus qu’elles ne l’informaient, le jeune chat noir se posant sur ses genoux jusqu’au moment où il finirait par entendre ce bip quelque peu aigu qui lui ordonnerait d’aller à la caserne.
Mais aujourd’hui le bipper d’Helios ne sonnera pas, et le pompier n’aura pas à se rendre à la caserne pour une simple et bonne raison : formation de personnel. L’idée d’aller au McDonald ne l’enchantait pas vraiment. Les fast-foods n’ont jamais été le genre de restaurant qu’il aimait fréquenter. Mais être payer pour apprendre aux gens comment réagir en cas d’incendie, ce n’est pas plus mal au final. Accompagné de deux collègues, il se rendit dans plusieurs restaurants. Celui situé sur Brisbane district était le quatrième de la journée et le dernier. Sa montre indiquait qu’il était 14h passé et un soupire s’échappa de ses lèvres. Encore une heure de travail, à répéter les mêmes mots et répondre aux mêmes questions et il pourra rentrer chez lui, se doucher et passer du temps avec ses petites bêtes qu’il adore, au grand désarroi de ses collègues qui l’invitent souvent à sortir. « Helios, faut vraiment que tu te trouves une copine. Tu ne peux pas vivre comme une grand-mère de 70 ans indéfiniment. » Mais cette façon de vivre, le brun l’avait choisie. Et elle lui plaisait. C’était simple, peut être ennuyeux aux yeux des autres, mais cela lui convenait. Il préférait cela à une vie de couple peinte en rose, et qui finirait par tourner au gris au bout de quelques mois pour la simple et bonne raison qu’il ne sait pas tomber amoureux ; ou tout du moins, n’y arrive pas. Ce n’est pas faute d’avoir essayé pourtant, et de s’investir dans toutes les relations qu’il avait eu jusqu’à présent. Mais Helios finissait toujours par réaliser qu’il était incapable de ressentir autre chose que de l’affection pour ces femmes dont il pensait pouvoir être amoureux.

Cette fois ci, l’heure sembla passer au ralenti. Il avait hâte de pouvoir retourner chez lui mais le brun gardait malgré tout le sourire et restait poli. Même si instruire les gens lui plaisait et que leur apprendre comment réagir et quoi faire au bon moment était plus que satisfaisant, il n’arrivait plus vraiment à supporter les odeurs de graisses et de steak hachés dans lesquelles il baignait depuis des heures. « Si vous devez retenir une chose aujourd’hui c’est qu’en cas de feu d’huile, la première chose à faire est d’éteindre la gazinière avant de couvrir les bacs avec un couvercle. Et surtout pas d’eau. » Il finit son intervention sur ces mots, et salua enfin les quelques salariés d’un sourire. Et tandis qu’il passait les portes de l’enseigne pour sortir, un de ses collègues leur proposa d’aller boire un  verre. « Je dois retrouver des amis de fac, mais venez, ça sera sympa, promis. »
Un sourire étira les lèvres d’Helios qui se sentait d’humeur plutôt joyeuse. Pourquoi pas. Après tout voir du monde ne lui ferait pas de mal. «Allez-y d’abord. Je vous rejoindrai dès que je me serai occupé de mes chiennes. » Et tandis que ses collègues s’éloignaient et qu’il se dirigeait vers sa voiture, le brun ne s’était pas rendu compte que non loin de là, une tête blonde l’observait. Un visage qu’il reconnaîtrait entre mille, un visage qui lui ferait manquer un battement cœur si seulement il daignait détourner son regard vers le restaurant.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Forgiveness is not that easy [Timy]   Jeu 6 Aoû - 13:19

Forgiveness is not that easy
helios && timothy
Les coudes sur la table, il terminait de manger tranquillement sa salade niçoise. Le jeune blond était en pause-déjeuner et au lieu de manger avec ses collègues, il avait voulu profiter prendre l’air et son regard s’était déposé sur une enseigne bien connue. Depuis son arrivée à Brisbane, il n’y avait guère mis les pieds, il ne pouvait s’empêcher d’entendre la voix de sa mère dans sa tête qui lui hurlait que ce genre de restaurant n’était guère conseillé quand on voulait avoir une alimentation équilibrée. Ce que Tim n’avait décidément pas, il se ferait sûrement tuer si elle apprenait qu’il ne mangeait guère à des horaires fixes. Il lui arrivait parfois d’avoir uniquement un seul repas dans le ventre, certes celui-ci se manifestait mais il repoussait toujours l’heure afin de terminer ses dossiers. Il était davantage préoccupé par son travail que par son estomac. Puis, il y avait une raison pour cela, Timothy était vraiment un zéro en cuisine et il commençait à en avoir un peu marre des plats à faire chauffer au micro-onde. Il en venait presque à regretter les plats qu’il mangeait chez ses parents, il se souvenait que la cuisinière avait un véritable don, il aurait peut-être du lui demander des conseils avant de quitter le domaine familial. La preuve, la première fois qu’il avait voulu faire cuire des pâtes, elles avaient fini à la poubelle parce que monsieur les avait fais trop cuire.

Depuis, il avait pris une bonne résolution : ne jamais faire à manger au risque de faire incendier son appartement. Et ce serait vraiment dommage parce que mine de rien, il y tenait à celui-ci. C’était son premier pas vers la liberté et même si cela n’avait guère plu à ses parents d’apprendre qu’il voulait le financer tout seul, ils avaient accepté. Du moins, en partie parce qu’il avait eu la désagréable surprise de débarquer chez lui et de trouver des meubles qu'il n’avait guère choisi. Le petit blond soupira alors qu’il venait tout juste de terminer son repas du midi et il ne put retenir une grimace en voyant un groupe de jeunes manger à une table en face. Ils avaient vraiment besoin de parler la bouche pleine et de rire comme des idiots ? S’ils voulaient l’écœurer, c’était réussi. Pour le coup, il était chanceux d’avoir terminé sa salade parce qu’elle aurait sûrement fini à la poubelle sinon. Timothy jeta un coup d’œil à sa montre et se dit qu’il était temps pour lui de reprendre le boulot. Il avait encore un peu de temps avant la reprise mais il préférait toujours arriver avant ses collègues, il n’aimait pas du tout débarquer et voir que tous les autres avaient repris le travail sans lui. Puis étant le chef, il se devait d’avoir un regard sur tous même s’il était persuadé que certains aimeraient bien qu’il les lâche un peu. Ils ne devaient pas supporter qu’un petit jeune soit leur supérieur. Dommage pour eux.

Tim ne put s’empêcher de soupirer en pensant à eux, puis se leva s’étirant légèrement avant d’enfiler sa vieille veste. Mais alors qu’il fermait la fermeture éclair, son regard se posa sur un petit attroupement qui sortait du restaurant où il se trouvait. Tellement plongé dans ses pensées, il n’avait guère pris le temps d’observer les alentours, il aurait peut-être dû parce qu’il resta sur place sans bouger quelques secondes, une lueur d’étonnement dans le regard. Tim en avait reconnu un mais il dût se pincer discrètement pour être sûr et certain qu’il n’était pas en train d’halluciner. Cela aurait pu être le cas car depuis son arrivée dans cette ville, il avait tendance à penser un peu trop à son passé. Il secoua la tête et décida de sortir afin d’être sûr même s’il hésitait vraiment à aller le voir. Qu’est ce qu’il lui dirait de toute façon ? Helios l’enverrait sûrement promener. Au lieu de se torturer l’esprit, il aurait dû faire attention aux personnes qui l’entouraient car il heurta de plein fois quelqu’un et il s’excusa, gêné. « Excusez-moi, je ne faisais pas attention. » Vu la réponse de l’autre personne, il se dit qu’elle ne devait sûrement pas connaître le mot amabilité. Tim roula des yeux en s’éloignant de celle-ci, se passant une main derrière la nuque. Ok, ce n’était vraiment pas son jour. Son regard se posa de nouveau sur le jeune brun, son cœur se serrant douloureusement dans sa poitrine. Il ne pensait pas le revoir et pour le coup, il devait vraiment avoir l’air idiot à rester sur place à le regarder. Deux choix s’imposaient à lui, aller le voir ou rebrousser chemin. Bizarrement, les deux l’attiraient. Avec une boule en travers de la gorge, il s’approcha de celui-ci, les mains dans les poches empêchant ainsi de les voir trembler. « Helios.. » Ok, il aurait pu trouver mieux comme phrase d’approche mais c’était tout ce dont il était capable et même prononcer son nom lui provoquait une douce chaleur aux creux de son ventre.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
 

Forgiveness is not that easy [Timy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-