AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Ven 14 Aoû - 12:07

Camille bascule au-dessus de moi et un long frisson me remonte le long de l'échine. Je lui offre mes lèvres avec délectation, le caresse du bout de la langue. Ses doigts légers sur ma peau nue déclenchent une délicieuse chair de poule.
Lorsqu'il se redresse j'ai le sourire aux lèvres et le cœur battant. Je le regarde, fasciné une fois de plus par l'étendue de son pouvoir sur moi, sur mon corps. Rien que la manière dont il se mord la lèvre me donne chaud. Ce mec est la sexytude incarnée. (Oui, au point qu'on va faire entrer « sexytude » dans le dictionnaire, rien que pour lui.) Et le pire, c'est que je ne suis même pas sûr qu'il s'en rende compte. Ses gestes, ses lèvres, ses fossettes, chacun des regards qu'il pose sur moi... Tout est là pour me faire défaillir, encore et encore. Je pensais me libérer de son attraction en cédant une fois à la tentation, le voilà devenu véritable addiction. Mais si cette dépendance m'enchaîne, je suis prisonnier volontaire. Il y a trop longtemps que j'ai renoncé à lutter contre cet élan, un instinct dont j'ignore l'origine et qui me pousse, toujours, vers lui, entre ses bras contre sa bouche, là où enfin je suis bien.
« Si tu insistes... » je réponds, mais mon immense sourire trahit mon enthousiasme. Et pour cause, je sais ce dont il est capable avec ses doigts. Il sait trouver et défaire les nœuds de mon dos – talent dont j'ai profité de multiples fois après une longue nuit fatigante d'allées et venues dans le bar.
Mes mains remontent le long de ses bras dans une lente caresse.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Ven 14 Aoû - 15:45


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Tout mon corps réagit au sien, j'aime chacune de ses caresses, chacun de ses mots, chacun de ses gestes. Il me répond d'une voix qu'il veut faussement désintéressée mais je sais qu'il aime quand je le masse alors je me lève de sur lui après avoir frissonner en sentant ses mains sur mes bras et je me penche pour venir capturer doucement ses lèvres avant d'aller chercher l'huile de massage. J'ouvre le tiroir de mon étagère et je prends la bouteille au goût chocolat avant de revenir vers lui. " Sur le ventre beau gosse !" Je souris et j'attends qu'il s'installe avant de venir me poser doucement sur ses fesses. " Mon coussin préfèré. " Que je murmure en venant me pencher au dessus de son oreille. Je mordille le lobe de son oreille en souriant, joueur, avant de le lâcher doucement et de me redresser. J'ouvre la bouteille d'huile et en dépose dans mes mains avant de la faire chauffer pour venir finalement poser mes paumes sur le bas du dos de l'homme que j'aime. Ce simple contact m'électrise et m'arrache un sourire. Je commence à lasser son dos d'abord le bas, puis je remonte lentement vers ses épaules posant de temps en temps des baisers furtifs sur sa peau. Le goute chocolaté mêlé avec celui de sa peau est un réel extase. J'aime le goût de sa peau contre la langue, dans ma bouche, chaque parcelle de son corps est un paradis et je pourrais facilement passer des heures à passer mes lèvres et ma langue sur chaque centimètre de peau dont il possède. Il est tellement beau, il a ce petit plus que d'autre n'ont pas tout simplement. Je n'ai jamais réussis à trouver quelqu'un qui me fasse autant frissonner ou me donne autant de plaisir que lui. Sexuellement c'est une évidence puisqu'il est le seul que j'ai jamais eut, mais même simplement physiquement ou au niveau de mon cœur, je peux tout de suite affirmer qu'il est l'homme de ma vie et que je meurs sur l'instant si je me trompe. Même s'il est marié je sais qu'on est l'homme qu'il me faut dans ma vie et je préfèré l'avoir a mi-temps que pas du tout malgré la souffrance que ça peut apporter.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Sam 15 Aoû - 20:20

Docilement, je me tourne sur le ventre pour lui offrir mon dos. Le premier contact de ses mains me tire un soupir de plaisir et je me laisse aller, yeux mi-clos. Ses paumes parcourent lentement mon dos, propageant un bien-être diffus sur leur passage. Mes muscles peu à peu se dénouent et mes pensées s'échappent. Je m'abandonne à ce contact, plus rien ne compte hormis les quelques centimètres carrés de ma peau que touchent les mains de Camille et, à l'occasion, ses lèvres électrisantes. Je pourrais m'endormir… Non, en fait c'est trop bon pour que je m'endorme.
Au bout d'un moment, les gestes de Camille ralentissent. Dans un état de relaxation un peu planant, je me retourne à moitié pour l'attraper et le ramener contre moi. Je l'enlace, cherche ses lèvres qui me manquent déjà, glisse ensuite jusqu'à son oreille.
« Merci, monsieur Hods », je lui susurre.
Je lui mordille doucement le lobe, puis enfouis mon visage dans son cou. Camille me détache du monde, il me fait décoller. Avec lui,  j'oublie tout et ne reste que le meilleur : la sensation de l'avoir contre moi sans jamais penser au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Sam 15 Aoû - 20:46


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Mes mains passent le long de son dors, ses épaules, ses côtes, le bas de son dos, le haut de ses fesses et je ne peux plus m'empêcher de sourire en déposant de temps en temps des baisers sur sa peau douce. Après un long moment, j'en viens même à penser qu'il puisse s'être endormit tellement il est étrangement silencieux, il finit par se retourner et m'attraper contre lui me faisant rire et légèrement sursauter, je me laisse aller contre son corps, je lâche un gémissement quand il mordille mon oreille et je serre ses biceps en me mordant la lèvre pour retenir d'autres bruits traitres de mon plaisir. Je ferme les yeux et prolonge le baiser qu'il m'offre souriant contre ses lèvres à ses mots. " Mais de rien monsieur Knox. Autre chose pour votre plaisir ? " Je caresse le haut de son torse en regardant ses beaux yeux dorés qui me regarde, me fixe, me déstabilise même. Malgré toutes ces années passées à côté de ce beau gosse je n'arrive toujours pas à ne pas défaillir quand je suis à ses côtés, dans ses bras, installé tranquillement contre la chaleur de son corps. Je dépose un baiser sur le haut de son torse et continue le long de ses épaules. Je prends un peu d'huile et en verse sur sa peau avant de venir la retirée du bout de ma langue. Je me redresse ensuite pour le regarder un sourire taquin aux lèvres je le regarde en caressant son ventre.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Lun 17 Aoû - 13:05

Je ne pense à rien, savoure. Tenir Camille contre moi me fait aboutir à un sentiment de bien-être aveugle, à une amnésie totale de tout ce qui peut exister au-delà des murs de cette chambre. Et le fait est qu'un monde limité à cette pièce et à cette présence contre moi me paraît tout à fait suffisant, voire plus que satisfaisant.
Je le contemple… non, je le bouffe du regard, en fait. Je ne peux pas m'en empêcher, me régale les yeux de son corps partiellement dénudé. Ses baisers, ses caresses sur mes épaules créent des étincelles de plaisir sous ma peau qui se réchauffe anormalement. Le contact de sa langue contre ma peau, puis le sourire taquin de Camille achèvent de me mettre le cœur à l'envers.
Je bascule au-dessus de lui, une main s'égarant dans ses cheveux.
« Hmm… Vous me tentez » je souffle en mordillant ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Lun 17 Aoû - 13:38


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Je lâche un cris quand il me fais basculer soudainement sur le matelas et je ris en rougissant parce que je me rends compte que j'ai hurler comme une fillette. Je lâche un gémissement quand il mord mes lèvres avant de tourner la tête pour déposer un baiser sur son poignet alors que sa main se perd dans mes cheveux. Je pourrais passer ma vie à batailler avec lui pour savoir qui prendra le dessus, même si au final c'est toujours lui, pour savoir qui sera le meneur dans notre relation. Mes mains se glissent sur ses cuisses et je lui fait face pour plonger mon regard bleu dans le sien. Je ne peux plus me passer de sa présence, je vous jure que j'ai essayer déjà de me passer de lui, de ne pas craquer à la chaleur de ses bras, à la beauté de ses yeux, de son corps contre le mien, mais je ne peux pas, dés qu'il est près de moi je deviens plus flasque qu'un flan ! Une vraie gamine avec son premier crush ! Je me fais peur des fois je vous jure ! C'est vrai quoi, je peux pas passer un moment sans penser à lui, sans m'imaginer faire ma vie avec lui. Je ne regarde même pas les autres garçons, à quoi bon ? J'ai l'homme parfait pour moi. Enfin non pas que pour moi mais au moins je l'ai. Parfois je me laisse aller à penser à une vie de couple pour nous, une famille et tout le reste et je dois avouer que ça me blesse autant que ça me plais, car je sais qu'il y à plus de chances pour que ça n'arrive jamais que pour que ce rêve se réalise un jour. Mais qui sait ? Je me redresse légèrement pour venir murmurer à son oreille. " Je suis tout à vous. " Je mordille sa nuque avant de me laisser retomber sur le matelas en me mordant la lèvre.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Lun 17 Aoû - 22:40

Ma main joue doucement avec ses mèches un peu dorées, j'ai le visage tout près du sien et le regard sûrement incandescent. Ça devrait être interdit de faire un effet pareil aux gens. Son souffle sur mes lèvres ; l'océan au fond de ses prunelles ; l'arôme de sa peau… Un tournis qui s'amplifie à ses paroles. Je contiens un soupir d'envie en sentant ses dents jouer sur ma nuque puis réponds, mi taquin mi gourmand, le sourire en coin :
« Dans ce cas... »
Je m'empare de ses lèvres, un peu trop fort, me presse contre elles, une main se crispant sans ses cheveux, l'autre venant sur sa joue. Je l'embrasse d'un long baiser qui m'embrase, puis recule le souffle court avant que ce feu intérieur ne me carbonise. Mes lèvres alors dans un frôlement suivent le contour de sa mâchoire, s'attardent sur la peau chaude et odorante de son cou, découvrent le chemin de la clavicule et descendent, de plus en plus lentement, le long de son torse. Centimètre par centimètre, de baiser en baiser, le chatouillant parfois du bout de la langue, je descends jusqu'à son ventre puis remonte avec la même lenteur, la même langueur. Fascination infinie pour ce corps familier qu'à chaque fois je redécouvre avec les mêmes battements de cœur.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Lun 17 Aoû - 23:05


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Ce sourire... On diraient un espèce de pervers lorsqu'il sourit ainsi et pourtant, j'aime le voir ce sourire, j'aime me laisser aller à ses main, à ses doigts, à ses baisers. Il prend possession de mes lèvres en un baiser fougueux, réclamant l'accès à ma langue que je lui accorde. La suite se passe dans de longs gémissements de ma part, d'immense frissons, mon dos se cambre alors qu'il descend le long de mon torse jusqu'à mon bas ventre puis qu'il remonte, avec la même agréable torture de sa bouche, de sa langue. Les frissons n'en finissent plus de parcourir mon corps tout entier, je m'abandonne totalement à lui, il pourrait faire de moi ce qu'il veut que je serais consentant et même demandeur d'encore plus, toujours plus, comme une nourriture extraordinaire dont on ne saurais se repaitre, je ne pourrais jamais avoir assez de ses baisers. Mes yeux se ferment contre ma volonté et je continue de gémir en venant glisser une main dans ses boucles que je serre. Lorsque enfin il remonte à mon cou je le guide vers mes lèvres, ce besoin de lui, ce besoin de l'embrasser, me submerge et je viens jouer de ma langue sur ses lèvres, le baiser est torride, j'ai chaud alors que je suis en boxer, son corps semble émettre la même chaleur que le mien, la chambre me semble pareil à un sauna et mon coeur quand à lui est au bord de l'explosion. Qu'ai-je fais pour mériter pareil torture ? En réalité je ne m'en plains pas, j'aime ça, je voudrais qu'il en soit toujours ainsi entre nous. " Hum babe... " Mon dos se cambre alors que son corps se trouve contre le mien et j'écarte un peu les jambes pour l'accueillir au plus près de moi, contre moi, et je viens glisser ma bouche contre son oreille. " J'aimerais marquer ton corps, mordre ta peau jusqu'à ce que tout le monde sache que tu es à moi... " Je sais que c'est impossible. Ma main se glisse de ses cheveux le long de son dos et jusque ses fesses que je n'ai jamais eut la chance de toucher... Enfin si, mais j'entends par là que Denaël à toujours été le dominant de notre histoire, et j'espère qu'un jour je pourrais goûter moi aussi à cette extase de découvrir son corps différemment et cette partie en particulier.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Jeu 20 Aoû - 21:17

Nos lèvres serrées nos corps au plus près concordent à ce moment parfait. J'aime sentir contre moi Camille brûler, gémir, se cambrer, j'aime comme il s'empare de mes lèvres, s'agrippe à mes cheveux, m'attire contre lui. Camille Camille Camille, il n'y a que Camille dans ma tête, dans chaque battement de mon cœur et dans chaque caresse, il me fascine, m'obnubile.
Et puis il prononce les mots qui tout à coup fissurent cette délicieuse bulle d'intimité. Un moment je nous croyais seuls à jamais dans cette paix et ce plaisir, et voilà que me revient en mémoire le reste du monde. Je me fige un bref instant à cette pensée qui me heurte bien trop fort : mais je ne suis pas à toi. Et c'est hélas moins une affirmation de fierté – je ne suis à personne – qu'une certaine réalité. Si vraiment je suis à quelqu'un alors, aux yeux du monde et paraît-il même du Ciel, c'est à ma femme que j'appartiens. Et Deirdre est bien la dernière des personnes à qui je veux penser maintenant.
Je reprends contenance et voile mes lèvres d'un sourire en secouant doucement la tête. Sa main qui descend vers mes fesses me ramène au présent, au plaisir, et je viens frotter légèrement mon bassin contre le sien, un peu joueur.
Et puis finalement je lui réponds :
« Mais on s'en fout, que le monde sache… Je suis là. »
C'est ce qui compte. C'est tout ce qui doit compter. Ici. Maintenant. Juste entre nous.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Jeu 20 Aoû - 21:54


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Il me dis qu'on s'en fou que tout le monde sache et je me mords la lèvre, mon regard se voile de tristesse pendant quelques secondes avant que je ne reprenne contenance. Moi je m'en fiche pas. Lui oui, mais moi, j'aimerais vraiment que ce soit vrai, j'aimerais que je puisse montrer aux autres ce que je ressens pour le bouclé. Mais je cache mes sentiments, comme souvent et je me mords la lèvre quand son bassin frotte contre le mien. Je mordille son épaule et je frotte à mon tour mon bassin contre le sien avant de murmurer doucement à son oreille. " Tu me rends fou... " Je glisse mes mains sous son boxer et je caresse ses fesses un sourire aux lèvres. J'aime sentir sa peau contre la mienne. Je rouvre les yeux pour le regarder et je me mords la lèvre. Tout à coup j'ai un peu peur... Je ne sais pas quoi penser, sa phrase de tout à l'heure me reviens en tête. Il s'en fou lui que le monde pense qu'il est marié alors que c'est avec moi qu'il couche le plus souvent. Je ferme les yeux, mon corps commence à se crisper et les larmes me montent. Mes dents viennent emprisonner ma lèvre inférieur et je retire ma main de son boxer avant de le repousser doucement et de m'asseoir sur le lit, je ramène mes genoux contre mon torse.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Ven 21 Aoû - 22:42

Tout d'un coup je vois son visage qui se décompose. Ses caresses s'estompent, il me repousse. Je me recule, un peu déconcerté. Incertain quant au motif de ce brusque revirement d'humeur, je le regarde s'asseoir. Sa manière de serrer ses genoux contre lui me noue un peu la gorge. Il a le sourire contagieux, mais la tristesse aussi.
Après être resté désemparé un instant, je me rapproche et dépose très doucement un baiser sur son épaule.
« Hé... »
Est-ce que c'est moi qui le déprime comme ça ? Ça se passait plutôt bien pourtant. Je ne crois pas embrasser mal au point de le rendre aussi malheureux. Enfin à vrai dire, ça se passait plutôt bien, mis à part la brève irruption de Deirdre dans mon esprit. Est-ce qu'il y a pensé aussi ? Plutôt que de me hasarder à extrapoler sur une explication, je tente d'en obtenir une directement.
« Cam ? »
Du bout des doigts je caresse son épaule puis son bras.
« Dis-moi ce qui ne va pas... »
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Ven 21 Aoû - 23:03


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Lorsque ses lèvres se posent sur mon épaule je retiens mes larmes. Ce geste si doux, si adorable, ça me tue. Il caresse mon épaule puis mon bras et je resserre l'étreinte de mes genoux contre mon torse, les larmes perlant aux coins de mes yeux. Je tourne lentement la tête vers lui et j'avale difficilement ma salive avant de finir par lâcher dans un souffle. " Toi tu t'en fous, mais pas moi. " Je détourne ensuite le visage, je ne peux le regarder plus longtemps au risque de dépérir et de me laisser aller dans ses bras. Depuis un an je sais que c'est mal ce qui se passe entre nous, pourtant je ne peux pas m'en empêcher, mais savoir qu'il se fiche que personne ne sache pour nous, moi ça me bouffe. Moi je ne rêverais que de crier au monde entier que je suis amoureux de ce mec, que je veux faire ma vie avec lui, que je veux tout de lui, quand à lui, il est heureux de cette relation telle qu'elle est. Après tout pourquoi serait-il malheureux hein ? Il à une femme et quand il se prend la tête avec elle il à une bonne poire pour l'héberger, lui donner de l'amour, l'aider, l'aimer tout bêtement. Bête, oui c'est ce que je suis, complètement bête, je me trouve tellement débile de faire ce que je fais putain. Je suis amoureux d'un mec avec qui ce sera certainement jamais possible, il ne divorcera jamais de sa femme je le sais déjà. Il à bien trop peur pour elle, peur qu'elle fasse une connerie. Je ferme les yeux une larme roule sur ma joue et je l'essuie rapidement.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Ven 21 Aoû - 23:43

C'est donc ça.
Je reste silencieux – qu'est-ce que je peux répondre ? Pour vivre heureux, vivons cachés, voilà ce que j'en pense. Je sais qu'il m'aime et je sais que je ne peux me passer de lui. Physiquement, mentalement. Cette certitude me suffit, ainsi que le luxe immense de pouvoir le serrer contre moi, lui faire l'amour, voir son sourire. Je n'ai pas besoin que le monde sache. Et puis qui sait si les yeux du monde sur cette relation n'en viendraient pas à l'abîmer ? Je le répète, pour vivre heureux vivons cachés. De toute façon, il n'y a pas d'autre choix. L'alliance à mon doigt condamne l'amour de Camille à l'obscurité.
Je ne dis rien, parce que je ne peux rien dire, mais j'enlace ses épaules et le garde contre moi. Je ne sais rien dire mais j'essaie de le réconforter par ce contact, d'absorber sa tristesse comme par osmose. Je pose doucement mon menton dans le creux de son cou et son odeur me déconcentre un instant.
Je pourrais argumenter, à vrai dire, lui faire remarquer qu'un amour n'est pas plus vrai parce qu'il est affiché. Mais je n'ai pas envie d'ouvrir la porte à une nouvelle conversation houleuse pour ce soir. Oui, je fuis la discussion, mais c'est pour le mieux. La politique de l'autruche m'a toujours bien réussi, j'ai un talent certain pour éviter les sujets désagréables.
A la réponse de la raison, voire pire, des serments que je ne tiendrai pas, je préfère celle du corps. Le prendre dans mes bras pour le consoler de moi-même.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Ven 21 Aoû - 23:53


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Je soupire alors qu'il ne répond pas mais je n'insiste pas. Je laisse mon corps se mettre contre le sien et je serre plus fort les yeux, les larmes roulent sur mes joues et je reste silencieux, je pleure sans un bruit mais mes larmes, elles disent tout pour moi. Je déteste quand il fait ça, je déteste quand il me prends juste dans ses bras pour ne pas me répondre, pour ne pas déclencher les foudres d'une nouvelle dispute. Moi non plus je n'aime pas les disputes c'est certain, mais je préfère encore qu'on s'engueulent une bonne fois pour toute et qu'ensuite ce soit plus calme, plutôt que de laisser cette tumeur me ronger de l'intérieur jusqu'à ce que ça finisse par exploser. Parce que ça finit toujours par exploser, restons réalistes. Je souffle lentement avant de sécher mes larmes et de me lever de mon lit. Je me trouve tellement ridicule. Je sors de la chambre et je vais jusque la cuisine, toujours en boxer, je m'appuie contre le plan de travail. Les larmes menacent de nouveau de couler mais je les retiens. Mon envie me pousse à aller me blottir contre les bras de Denaël mais je ne peux pas. Pas maintenant. J'ai besoin de le sentir contre moi c'est vrai, mais j'ai aussi besoin de savoir que je ne suis pas là que pour ses soirs de solitude. Je ferme les yeux et le visage de sa femme vient se graver sur mes paupières. Je tente de la chasser mais je n'y parviens pas. Elle reste là, même quand mes yeux se rouvrent.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Sam 22 Aoû - 21:03

Je le garde dans mes bras, la mâchoire de plus en plus serrée tandis que ses larmes coulent. Putain, ce que je déteste ça.
Finalement Camille se dégage de mon étreinte et sort de la chambre. Je ne le suis pas, j'ai l'impression qu'il a envie d'être seul. Je soupire. Cette fois, c'est moi qui m'assois genoux contre le torse, imitant sans m'en rendre sa position de tout à l'heure. Menton posé sur les genoux, je fixe d'un œil vide le montant de la porte. Maintenant je suis obligé de penser à tout ce qu'il y a de bancal dans la situation actuelle – chose que j'évite habituellement avec beaucoup de talent –, et je me sens écrasé d'une profonde lassitude. Tout ça est sans issue. Je me voile la face en vivant au présent et je lui fais oublier l'injustice de sa position en l'aveuglant de mes caresses. Ce ne sont que des expédients. Nous sommes dans l'impasse ; je n'ai aucune solution à apporter. Ou plutôt si, la seule voie possible serait de cesser de nous voir. Mais chacun des regards que je pose sur Camille me rappelle à quel point c'est inenvisageable. Impasse, impasse, impasse.
Au bout d'un moment à me morfondre, je me décide à aller voir ce qu'il fait. Je le trouve dans la cuisine, et son visage fatigué, attristé, me donne envie de me frapper. Je l'ai beaucoup, beaucoup trop fait pleurer ce soir.
« Je suis désolé », je soupire spontanément, sans trop savoir si je ne parle que de ce soir, ou de mon impossibilité à lui offrir ce qu'il attend.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Sam 22 Aoû - 22:10


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Je reste dans la cuisine et je l'entends ensuite me dire qu'il est désolé. Je me retourne afin de lui faire face et je plonge mon regard dans le sien en croisant les bras sur ma poitrine. " Désolé de quoi hein ? De me faire vivre un enfer ? Ou bien de me faire tomber amoureux de toi de plus en plus a chaque jours qui passent ? " Je m'approche de lui lentement et je le fixe, mon corps a quelques centimètres du sien. " Je te veux pour moi Denaël. Je veux pouvoir profiter de toi quand je veux, où je veux, pas seulement parce que ta femme est pas là où parce que vous pus êtes pris la tête. Je peux plus vivre comme ça. Je vais pas t'attendre toute ma vie. " Je laisse mon regard dans le sien. Je peux pas passer ma vie a l'attendre comme je le fais depuis un an alors que je sais, qu'on sais, qu'il ne quittera pas sa femme " Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi on reste amants alors qu'on sais que tu la quittera pas ? Tu l'aimes et pourtant tu me rejoins quand quelque chose ne va pas. Je me pose de plus en plis de questions tu sais. Je sais plus quoi penser. " Je soupire doucement.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Sam 22 Aoû - 23:44

Je soutiens son regard tandis qu'il énonce ces vérités que j'essaie toujours d'éviter. Il a raison. Pourquoi ? Pourquoi je m'obstine dans cette relation sans avenir, pourquoi je continue à le blesser, pourquoi je mets en danger mon mariage ? Mais je pourrais lui retourner la question. Pourquoi il accepte ? Si je lui fais vivre un enfer, pourquoi il reste ? On n'arrive pas à se détacher, on s'enlise dans cette histoire sans issue, mais même si j'en suis conscient, je n'arrive pas à lutter.
« Parce que j'ai pas le choix, je réponds d'une voix basse. Parce que j-je... »
Ma voix flanche un peu, c'est étrange de dire ces choses à voix haute, mais tout mon corps hurle cette évidence qui réussit donc à franchir mes lèvres :
« ...parce que j'ai besoin de toi, Cam. Je maîtrise pas ça. Je suis juste… dingue de toi. »
Furieusement dépendant. Atrocement faible. Tout-à-fait accro. Salement égoïste, aussi.
Je me détourne brusquement pour contrer l'impulsion qui voudrait me jeter contre Camille, saisissant ses lèvres. A la place je m'agrippe d'une main au plan de travail.
« Et j'en suis désolé. »
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Dim 23 Aoû - 19:49


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Il me dis qu'il n'a pas le choix, qu'il à ce besoin d'être avec moi et je me retiens de sourire. Il est dingue de moi... Au moins cette affirmation me fais plaisir et me fais même rougir. Je détourne le regard, un pur moment de faiblesse, et je le vois ensuite se détourner. Je suis faible. Donc par ma grande volonté je vais vers lui et j'enroule mes bras autour de sa taille et j'embrasse son épaule. " Moi aussi j'ai besoin de toi, c'est pour cette raison que je ne peux pas arrêter cette relation. Je ne peux pas, j'ai tant besoin de toi denaël. Tu as pas idée à quel point je suis accroc à toi... " Je remonte doucement mes baiser le long de son cou et je viens mordiller le lobe de son oreille. " Je suis tellement dingue de toi... " Ma voix est un murmure, mes lèvres sont courbées en un sourire et je ferme les yeux en venant coller tout mon corps contre le sien. Je ne peux pas faire semblant quand il est là, je suis complètement fou de lui et rien ni personne ne pourra changer cette réalité. Même son mariage n'a pas pût nous éloignés, au contraire même, le jour de son mariage est aussi celui qui à vu naitre notre relation, cachée certes, mais relation tout de même. Je le serre contre moi, je ne veux pas le perdre, je ne veux pas qu'il quitte cet appartement, jamais.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Lun 31 Aoû - 21:49

Alors que mes jointures blanchissent sur le plan de travail, je sens les bras de Camille entourer ma taille et reprends mon souffle à son contact. A ses mots je ferme les yeux, la gorge un peu nouée. Mes doigts lentement desserrent leur prise, je me laisse aller dans ses bras. Ni lui ni moi ne savons lutter ; dépassés par notre addiction mutuelle. Triste faiblesse – mais délicieuse passion.
Finalement je me retourne et le serre moi aussi dans mes bras, l'enlaçant aussi étroitement que possible. Comme un homme noyé se rattrapant à sa bouée, comme si rien ne devait nous séparer, jamais. Et une fois de plus nous nous enlisons, pris comme dans les fils d'une araignée dans cette histoire interdite, désespérément accrochés l'un à l'autre.
Il me faut plus que cette étreinte ; je cherche les lèvres de Camille, y presse les miennes, puis adoucis le baiser pour mieux savourer son goût.
Soudain, la sonnerie distante mais persistante d'un téléphone me fait tressaillir. Depuis, d'après mes estimations, la poche de mon jean abandonné dans la chambre, mon portable s'entête à se faire entendre malgré mes efforts pour l'ignorer.
« Bordel », je souffle contre les lèvres de Camille, avant d'être pris d'un rire nerveux. « C'est mon réveil... »
J'avais prévu de me lever tôt aujourd'hui. Et mon adorable téléphone ne se préoccupe manifestement pas du changement de programme survenu dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Mar 1 Sep - 0:01


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Lorsqu'il se tourne pour venir capturer mes lèvres j'enroule mes bras autour de son cou et je le serre tout contre moi, je me perds contre son corps totalement. Mais ce moment est rapidement brisé par une sonnerie que je ne reconnais pas et je soupire contre les lèvres de Denaël quand il me dis que c'est son réveil. Je me détache de son corps et je vais jusque dans ma chambre pour prendre son portable et l'éteindre. Une fois fait je retourne dans la cuisine et le met dans le premier tiroir qui passe avant de retourner contre le bouclé et je murmure contre ses lèvres. " Je t'interdis de partir aussi tôt. " Pour une fois je prends le dessus. J'attrape sa main dans la mienne et je retourne dans la chambre pour m'allonger à côté de lui et pouvoir poser ma tête sur le haut de son torse. Je croise une de mes jambes au centre des siennes et je pose ma main sur son torse en souriant et en soupirant de bien être, je ferme lentement les yeux. Je suis bien lorsqu'il est contre moi, je me sens bien quand on es ensemble et là tout de suite j'ai pas envie qu'il parte pour retourner auprès de sa femme. On as même pas dormis et en plus de ça il est trop tôt, je veux rester dans ses bras. Je demande pas grand chose quand même.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Dim 6 Sep - 20:44

C'est fou le potentiel de nuisance d'un réveil, et ce même quand on est déjà debout. Manifestement Camille apprécie aussi peu que moi la sonnerie, car il récupère mon portable et le condamne à la captivité dans un tiroir de la cuisine. Après quoi il m'annonce que je suis moi aussi assigné à rester ici, et ça me fait sourire. Je l'embrasse en guise de réponse. Son interdiction est bien loin de me déranger.
Il m'entraîne dans sa chambre et je me laisse faire tout à fait docilement. Nous nous retrouvons allongés l'un contre l'autre, lorsqu'il pose sa tête sur mon torse je lève le menton pour l'embrasser dans les cheveux. Puis je laisse retomber ma tête avec un soupir de bien-être, garde le silence pour mieux apprécier le moment, son corps étendu tout du long contre le mien. Ce n'est pas si fréquent qu'on prenne le temps de rester comme ça, blottis tous les deux, sérénité et tendresse. Faut dire que bien souvent, je suis obligé de surveiller l'heure et de partir vite pour rejoin…
Je stoppe net le cours de mes pensées et le réoriente vers une voie moins désagréable.
Je suis bien, là, enlaçant d'un bras les épaules de Camille, les paupières s'alourdissant agréablement.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    Dim 6 Sep - 21:48


 
And you hold me so tightly, it's hard to breathe, oh
Camille and Denaël

 
 
Une fois de nouveau dans mon lit, blottis l'un contre l'autre sous ma couverture mouelleuse, je lutte pour ne pas m'endormir. Je souris au baiser dans mes cheveux de mon beau bouclé et je dessine des arabesques quelconque sur son magnifique torse. Le sommeil veut vraiment me prendre dans ses bras, il tente de m'emporter dans ses filets, mais je ne veux pas dormir, je veux profiter de mon amoureux, je veux rester dans ses bras pour ne pas penser à la réalité, conserver notre petite bulle... Pourtant à peine dix minutes de silence suffisent pour que mes yeux se ferment lourdement et que je m'endorme contre la chaleur apaisante, agréable, recherchée, de ce corps que je connais par coeur, et qui, pourtant, ne m'appartiens pas. Mon sommeil est doux, calme, hanté par des yeux dorés/verts qui me subjugue. Je suis tellement bien dans cette petite sieste qui s'impose à moi comme une fatalité. Je ne lute plus, je me laisse simplement aller contre l'homme que j'aime et je dors d'un sommeil paisible, peut-être réparateur même. La soirée n'avait pas réellement promis ce genre d'issus mais je suis heureux que ce soit ainsi qu'elle s'achève finalement.
 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )    

Revenir en haut Aller en bas
 

And you hold me so tightly, it's hard to breathe ( Denaël )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-