AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR UPSIDE DOWN
Nous sommes heureux de vous accueillir et espérons que vous vous plairez à Brisbane.
En cas de question ou de problème n'hésitez pas à contacter Barbie & Abbadon. Elles se feront un plaisir de vous répondre!♥
~ Ils ont besoin de vous ❉
Ils recherchent un partenaire de rp, aidez les donc en venant par ici
Ces scénarios sont recherchés par les membres. Laissez vous tenter!
bazzarttop sitePRD
AIDEZ NOUS À AVOIR D'AUTRES COUPAINS!

Partagez | .
 

 Tangalooma Wrecks, here we are ! ≠ FT. Jaeden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Tangalooma Wrecks, here we are ! ≠ FT. Jaeden   Dim 21 Juin - 16:02



Jaeden & KaraUn peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus.

Je pris le temps de checker une dernière fois mon sac à dos. Lunettes de soleil : ok. Maillot de bain : ok. Palmes et combinaison : ok. Tente : ok. Il ne me manquait rien de vital, je vissais mon chapeau de paille sur ma tête et composait rapidement un numéro que je connaissais par coeur sur mon téléphone portable. Il y eu deux longues tonalités pendant lesquelles j'observais le soleil se lever lentement avant qu'une voix masculine complètement endormie ne me lâche un pauvre son que j'eus du mal à assimiler à un "allô". "Hey grosse larve ! C'est Kara. J'espère que t'avais rien de prévu ce week-end parce que sinon tu vas devoir tout annuler : j'ai des plans. Allez habille toi, je passe te prendre dans une heure et demie. Et n'oublie pas ton maillot !" Sans lui laisser le temps de répondre, je raccrochais, sourire aux lèvres. Jaeden et moi allions encore nous amuser comme des petits fous. J'avais pris mon week-end entier au Met. Ils n'en avaient pas été heureux mais je m'en fichais, de toutes façons, ils ne pouvaient pas me virer, je leur était devenue indispensable en peu de temps. Ils ne pouvaient plus se passer de moi. J'attrapais rapidement mes clefs de voiture et quittais la maison familiale où j'avais exceptionnellement dormi pour pouvoir préparer mes affaires et ma petite fête que j'avais organisée pile poil pour notre retour, dimanche soir. Jaeden allait en prendre plein la vue, il me supplierait de lui ré-organiser un week-end comme ça, c'est clair. Je m'assis dans la voiture tout en cherchant un nom dans le répertoire de mon téléphone, je m'arrêtais sur "Max" et sélectionnais "appeler". Il répondit après une sonnerie seulement. "J'ai cru que ça ne tenait plus ! Ca fait un quart d'heure que je t'attends !" Un sourire étira mes lèvres. "Relax Max, j'arrive. J'espère que t'as préparé les clefs du quatre quatre pour moi et que t'as monté le kayak !" Il marmonna quelque chose dans sa barbe avant de me dire de me grouiller puis il me raccrocha au nez. Un petit rire traversa mes lèvres, je mis mes lunettes de soleil sur mon nez et je montais le son de l'autoradio à fond avant de démarrer en trombe. J'étais d'une humeur merveilleuse. Je savais que j'allais passer un week-end de malade avec un de mes meilleurs amis. Lorsque j'eus récupéré le quatre quatre et le kayak de Max, qui me fit promettre de tout lui ramener en bon état, je filais vers Acacia Ridge, où était située la maison de Jaeden. Lorsque je sonnais à sa porte, celui-ci m'ouvrit immédiatement. "Waw, à croire que tu m'attendais juste derrière la porte ! J'espère que t'es en forme parce qu'on va s'amuser un peu, je t'emmène faire du kayak mon grand !" Un grand sourire éclaira mon visage.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

WELCOME TO BRISBANE ৩

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tangalooma Wrecks, here we are ! ≠ FT. Jaeden   Mar 23 Juin - 22:03

Je dors à point fermé suite à une soirée beaucoup trop alcoolisée. La sonnerie de mon téléphone me sort doucement d'un sommeil profond. Je l'attrape en râlant tout seul et je marmonne difficilement « allo » alors qu'un mal de crâne intersidéral commence à pointer le bout de son nez. La personne au bout du fil enchaîne bien rapidement. « Hey grosse larve ! C'est Kara. J'espère que t'avais rien de prévu ce week-end parce que sinon tu vas devoir tout annuler : j'ai des plans. Allez habille toi, je passe te prendre dans une heure et demie. Et n'oublie pas ton maillot ! » Je m’apprête à répliquer que ce week-end ça ne va vraiment pas être possible, mais la jeune femme raccroche avant que je puisse réagir. Je soupire fortement et je me laisse tomber dans mon lit. Pourquoi aujourd'hui ? Elle ne pouvait vraiment pas choisir pire journée pour une sortie improvisée et encore moins pour tout un week-end. Je regarde le plafond tout en pestant contre ce mal de tête infernal. J'ai l'impression que mes neurones sont en train de continuer à faire la fête et qu'ils se jettent contre la paroi de mon crâne. Je finis par sortir du lit en trainant des pieds, Kara n'acceptera pas un non, je le sais très bien. Je file sous la douche dans un état totalement second, j'ai l'impression d'être encore bourré de la veille, ça promet ! Je m'endors presque sous l'eau chaude et après une bonne demi-heure, je ressors aussi peu réveillé qu'avant. Je me prépare en quatrième vitesse et j'attrape un sac à dos qui traîne avant de le remplir avec ce qui me passe sous la main. Je ne sais pas du tout où elle compte m'amener, mais s'il faut un maillot de bain c'est que ce sera un endroit posé. Une fois toutes mes affaires prêtes, je me dirige vers la cuisine où je me sers un café et j'attrape une aspirine. Je sens que la journée va être compliquée ! Je suis à deux doigts de m'endormir sur ma chaise, d'ailleurs, je pense qu'à un moment, je me suis endormi l'espace de quelques minutes. J'enchaîne les cafés en espérant que ça me tienne éveillé même si j'en doute fortement. Au bout d'un moment, j'entends une voiture, je suis quasiment sûr que c'est Kara. J'attrape donc mon sac, mon portable, mes cigarettes et tout mon nécessaire de survie avant de me diriger vers la porte alors que la sonnerie retentit. Bingo. J'ouvre immédiatement et la jeune femme commence rapidement. « Waw, à croire que tu m'attendais juste derrière la porte ! J'espère que t'es en forme parce qu'on va s'amuser un peu, je t'emmène faire du kayak mon grand ! » Je souris doucement et je lève les yeux au ciel. Du kayak ? Avec la gueule de bois ? Putain, mais dans quoi elle m'embarque. Je soupire doucement et je lui lance. « T'as choisi le pire jour pour une virée kayak, ma grande. J'ai une gueule de bois d'enfer, je ne te promets pas d'être au top. » Je souris doucement, je ne vais pas lui faire faux bond maintenant, mais ça risque d'être marrant à voir. Je passe ma main dans mes cheveux, fichue douleur.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tangalooma Wrecks, here we are ! ≠ FT. Jaeden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
upside down :: 
05 - a small escape
 :: Ashes & Dust :: ancient history
-